Make people live off
the Land sustainably

Praxis

Les expériences innovantes d'AVSF : Des auxiliaires vétérinaires au Cambodge

Editors : AVSF
Authors : Min Sophoan
Petit Hervé
Year : 2014

Les expériences innovantes d'AVSF : Des auxiliaires vétérinaires au Cambodge

Publiée dans la collection "Les expériences innovantes d'AVSF" de RURALTER/PRAXIS, cette note présente les résultats de l'action engagée par AVSF au Cambodge depuis 1992 de formation d'Agents Villageois de Santé Animale pour fournir des services pérennes de santé animale de proximité aux familles paysannes. Une évaluation faite par AVSF en mai 1992 au Cambodge avait montré combien la mortalité et la morbidité des animaux étaient très élevées au niveau des villages. En cause : des pratiques traditionnelles d'élevage parfois peu adaptées mais surtout la trop faible capacité de couverture des vétérinaires de district : 1 seul vétérinaire pour 100 villages avec 130 familles d’éleveurs par village ! De 1992 à 2013, ce sont ainsi plus de 1700 Agents Villageois de Santé Animale (AVSA), élus parmi les villageois, qui ont été formés à dispenser des services de traitements, vaccinations et déparasitages. Une action reprise par d'autres ONG et les services publics. Grâce à l'action d'AVSF, le statut des AVSA a ainsi été reconnu, régulé et légiféré par le Ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche. Aujourd’hui, environ 12 000 AVSA dispensent des services de santé animale de proximité. Les résultats sont là : une diminution notoire de la mortalité et de la morbidité des animaux, qui se répercute positivement sur la sécurité alimentaire et les revenus des familles paysannes.


Read more

Les expériences innovantes d'AVSF : Des auxiliaires vétérinaires au Cambodge

Publiée dans la collection "Les expériences innovantes d'AVSF" de RURALTER/PRAXIS, cette note présente les résultats de l'action engagée par AVSF au Cambodge depuis 1992 de formation d'Agents Villageois de Santé Animale pour fournir des services pérennes de santé animale de proximité aux familles paysannes.

Une évaluation faite par AVSF en mai 1992 au Cambodge avait montré combien la mortalité et la morbidité des animaux étaient très élevées au niveau des villages. En cause : des pratiques traditionnelles d'élevage parfois peu adaptées mais surtout la trop faible capacité de couverture des vétérinaires de district : 1 seul vétérinaire pour 100 villages avec 130 familles d’éleveurs par village ! AVSF décida donc d’introduire des services de santé animale au niveau des villages. De 1992 à 2013, ce sont plus de 1700 Agents Villageois de Santé Animale (AVSA), élus parmi les villageois, qui ont été formés à dispenser des services de traitements, vaccinations et déparasitages : des services payants afin d’en assurer la viabilité. Reconnaissant le succès de cette innovation, d’autres ONG ont accompagné la mise en place de tels services, AVSF y contribuant par la formation de formateurs d’AVSA. En vue de transférer cette capacité à une structure nationale, AVSF a appuyé la mise en place d’une ONG locale, Vétérinaires Ruraux du Cambodge (VRC), composée des anciens formateurs de formateurs AVSF et chargée de former les AVSA. Cette compétence de formation a également été reprise aujourd'hui par les services publics.

Grâce à l'action d'AVSF, le statut des AVSA a ainsi été reconnu, régulé et légiféré par le Ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche au travers d’un décret sous-national (N°26), quatre déclarations et une Loi, dont l'objectif est de disposer dans tout le Cambodge d’un AVSA par village. Aujourd’hui, environ 12 000 AVSA dispensent des services de santé animale de proximité. Les résultats sont là : une diminution notoire de la mortalité et de la morbidité des animaux, qui se répercute positivement sur la sécurité alimentaire et les revenus des familles paysannes.

Pour pérenniser ces services de proximité, à partir de 1996, AVSF a appuyé la structuration des AVSA en 25 associations pour des services d’approvisionnement en intrants vétérinaires d’AVSF. La plupart des associations ont élargi leurs activités : fabrication de provende à partir de matières premières locales, ateliers de production de truies, vente d’animaux, épargne-crédit, banques de fertilisants...



Hide