Make people live off
the Land sustainably

Elevage et santé animale à Tombouctou au Mali

Appui à 40 organisations agropastorales et 400 familles productrices de bourgou, formation de 50 éleveurs relais pour un service vétérinaire de base, participation des équipes mobiles de santé mixte à la couverture vaccinale des ruminants

Projet "Elevage Tombouctou", financé par USAID

Développement de l’élevage dans la région de Tombouctou au Nord Mali Image principale

Suite au conflit sur le territoire malien commencé en 2012, une part importante de la population est partie au Sud du pays et dans les pays limitrophes. Depuis fin 2015, les ménages commencent à rentrer chez eux pour relancer leurs activités agricoles.

En 2016, AVSF est mandaté par ILRI (International Livestock Research Institute) pour la mise en œuvre sur la région de Tombouctou de ce programme financé par USAID.

L’action porte sur le développement et la redynamisation de la production de bourgou (fourrage traditionnel produit dans les zones humides du delta intérieur du fleuve Niger) ; la formation d’éleveurs relais en appui aux services vétérinaires régionaux pour la réalisation des campagne de vaccination et de la surveillance épidémiologique ; le développement de la production de complément alimentaires pour le bétail (pierres à lécher,…) et de l’embouche pour les groupements féminins ; et enfin, sur la mise en place de table de concertation entre agropasteurs, collectivités et services techniques pour un meilleur accès à la santé animale. Ces activités permettent d’intensifier la production animale dans les villages riverains au fleuve Niger.

Les principaux acquis portent sur la production fourragère (387 ha de bourgoutières exploitées à travers 33 organisation de producteurs), la mise en place d’un système d’épidémio-surveillance communautaire à travers 50 éleveurs relais installés et formés ; la formation et démarrage d’ateliers d’embouche auprès de 255 emboucheurs ; la formation et facilitation de 5 plateformes d’innovation en santé animale dans 5 communes (avec une couverture vétérinaire auprès de 24 500 ménages garantie par les éleveur relais formés dans le cadre du projet) sur la bande fluviale de la région de Tombouctou.