Make people live off
the Land sustainably

Praxis

Un jeu de rôles pour les irrigants du périmètre d’Avezac en Haïti

Editors : AVSF
Lisode
Montpellier Supagro
Authors : Alexandra Dolinska
Junior Charles
Year : 2018

Un jeu de rôles pour les irrigants du périmètre d’Avezac en Haïti

Situé dans le département du Sud d’Haïti, sur les communes des Cayes et de Camp Perrin, le périmètre irrigué d’Avezac, construit en 1759 et rehabilité en 1945,  occupe une superficie d’environ 3300 ha, répartie entre environ 3000 familles. De 2013 à 2018, le Ministère haïtien de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural a assuré la Maîtrise d’Ouvrage d’un projet de sécurité alimentaire financé par l’Agence Française de Développement (AFD) et l’Union Européenne (UE) dont la composante 1 prévoyait l’amélioration du réseau d’irrigation d’Avezac. Mais la communication entre les usagers au sein de l’AIDA était pratiquement inexistante, rendant le fonctionnement du périmètre non-opérationnel : beaucoup d’exploitants ne reconnaissaient pas la légitimité du comité exécutif et aucun d’entre eux ne payait de contribution financière. Pour répondre à ce besoin, le consortium AVSF - Lisode - Montpellier SupAgro a proposé de créer un jeu de rôles, permettant de simuler différents scénarios de gestion du périmètre et d’animer les échanges entre les irrigants. En partant du jeu de rôles, les participants ont co-construit des règles de gestion du périmètre concernant la distribution de l’eau, l’introduction de la redevance, l’entretien du périmètre, le fonctionnement de l’association, enfin les responsabilités de tous les irrigants. Ils ont fait des propositions sur la surveillance du périmètre et les services annexes de l’association.


Read more

Un jeu de rôles pour les irrigants du périmètre d’Avezac en Haïti

Situé dans le département du Sud d’Haïti, sur les communes des Cayes et de Camp Perrin, le périmètre irrigué d’Avezac, construit en 1759 et rehabilité en 1945,  occupe une superficie d’environ 3300 ha, répartie entre environ 3000 familles. De 2013 à 2018, le Ministère haïtien de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural a assuré la Maîtrise d’Ouvrage d’un projet de sécurité alimentaire financé par l’Agence Française de Développement (AFD) et l’Union Européenne (UE) dont la composante 1 prévoyait l’amélioration du réseau d’irrigation d’Avezac. L’investissement dans les infrastructures vient de pair avec la capacitation des usagers. Plusieurs activités de renforcement de la gestion sociale du périmètre ont eu lieu depuis 2012, ayant permis notamment la création de l’Association des Irrigants d’Avezac (AIDA).

Mais la communication entre les usagers au sein de l’AIDA était pratiquement inexistante : les décisions étaient prises par le comité exécutif, qui n’avait pas les moyens de se concerter avec l’ensemble des usagers regroupés dans 79 groupements d’usagers (GDU). Cela a rendu le fonctionnement du périmètre non-opérationnel : beaucoup d’exploitants ne reconnaissaient pas la légitimité du comité exécutif et aucun d’entre eux ne payait de contribution financière. Pour préparer la professionnalisation de l’AIDA, il a donc fallu commencer par la capacité de communication interne, pour permettre un dialogue et une prise de décision concertée sur les règles de gestion du périmètre, impliquant le plus d’exploitants possible.

Pour répondre à ce besoin, le consortium AVSF - Lisode - Montpellier SupAgro a proposé de créer un jeu de rôles, permettant de simuler différents scénarios de gestion du périmètre et d’animer les échanges entre les irrigants. En partant du jeu de rôles, les participants ont co-construit des règles de gestion du périmètre concernant la distribution de l’eau, l’introduction de la redevance, l’entretien du périmètre, le fonctionnement de l’association, enfin les responsabilités de tous les irrigants. Ils ont fait des propositions sur la surveillance du périmètre et les services annexes de l’association. Ces règles seront inscrites dans une proposition d’un nouveau règlement et soumises au vote par l’Assemblée Générale.



Hide