Make people live off
the Land sustainably

Observatoire indépendant pour un cacao "Ami des Forêts"

Conception et mise en œuvre d’un dispositif de suivi-évaluation de l'impact du système de traçabilité du projet d'appui à l'agroforesterie dans les systèmes cacaoyers, en termes de productivité et de revenus pour les producteurs

En partenariat avec Cémoi (chocolatier) et le Conseil Café-Cacao de Côte d’Ivoire

Observatoire indépendant pour un cacao "Ami des Forêts" Image principale

En réponse au vieillissement du verger cacaoyer et à la disparition du couvert forestier ivoirien, le projet pilote « cacao ami des forêts » (CAF) dans la région Sud-Comoé, a pour but de promouvoir une cacaoculture durable qui concilie la préservation des ressources naturelles et forestières et l’amélioration des conditions de vie des  producteurs de cacao.

A l’issue d’une procédure d’appel d’offre de sélection d’un observateur indépendant lancée par l’Unité de coordination du programme FADCI (Filières Agricoles Durables de Côte d’Ivoire), le suivi-évaluation des indicateurs permettant de mesurer l'évolution de la performance du projet CAF a été confié à AVSF pour une durée de cinq ans d’octobre 2018 à septembre 2023.

L’observateur indépendant a pour principales missions d’évaluer et de renseigner trois indicateurs d’objectifs :

1. Au moins 25% des plantations de cacao appuyées ont un rendement de 1000 kg/ha (contre 350 kg/ha en moyenne actuellement);

2. Accroissement de 30% du revenu annuel pour 80% des producteurs de cacao coachés par le projet ;

3. 100% du cacao acheté par Cémoi dans le cadre du projet fait l’objet d’une traçabilité depuis le planteur jusqu’à la transformation ; 

Ce projet constitue pour AVSF une opportunité de tisser des liens avec divers acteurs de la filière cacao en Côte d’Ivoire et d’enrichir ses connaissances des techniques agroforestières en cacaoculture qu’elle promeut dans le cadre d’autres projets en Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire et Togo plus particulièrement).