Make people live off
the Land sustainably

Réhabilitation post-ouragan Matthew en Haïti

Fonds d'appui aux ONG haïtiennes et organisations paysannes pour la relance de la production agricole et élevage à cycle court, la réhabilitation de maisons et la création de revenus durables pour 2280 familles affectées par l'ouragan

Projet résilience sud post Matthew, réalisé en partenariat avec KORAL, RECARB, ODIGA, PADAS, ASPVEFS, ACDIB, MFNB, ANATRAF

Réhabilitation post-ouragan Matthew en Haïti Image principale

De manière globale, l’action a touché directement 4005 familles et indirectement 20025 familles. 14310 personnes ont été embauchées pour une période de quatre semaines. Par ailleurs, le projet a permis d’aménager 31 toitures de maison et de contribuer à 18 autres en matériaux (ciment, tôles et fonds). 4 sur 6 des ateliers ont été équipés en matériels et équipements ou en aménagement de bâtiment pour d’autres. De plus, les 4 ateliers ont reçu un fonds de roulement pouvant les aider à relancer la production en achetant les matières premières. Les bénéficiaires ont manifesté une forte satisfaction au niveau des jardins agricoles. Plusieurs ravines ont été aménagées par la mise en place de structures mécaniques et biologiques et 90 femmes ont été appuyées directement par une association en vue de mettre un fonds disponible pour elles pour la relance de petit commerce, surtout à base de produits agricoles. A Baradères, plus de 138 agriculteurs sont engagés dans la relance cacaoyère en système agroforesterie et 1083 producteurs de mangues ont au moins un greffon réussi en production de mangue très commerciale.

Cette action a été réalisée en partenariat avec d’autres associations, chacune d’elles intervenant dans son domaine d’expertise.

Cette collaboration a permis par exemple la réhabilitation d’ateliers de transformation de fruits et la mise en place de 3 pépinières de 23000 plantules (citronniers, caramboliers, chadequiers, anacardiers, cerisiers, abricotiers, cacaoyers et arbres forestiers : acajou, acacia, cèdre).
Une partie de l’action était également dédiée à l’élevage. 12 boucs améliorés et 240 chèvres locales distribuées à 120 femmes éleveuses, 252 animaux ont été vaccinés, 12 enclos ont été construits etc.
Concernant la culture de cacao, 90 planteurs ont pu recevoir une formation et 7200 plantules ainsi que 170 kits de semences maraichères ont été distribués aux agriculteurs. Les agriculteurs ont également reçu divers matériels agricoles (pioches, pelles, houes, brouettes…). Aussi, 90 femmes sont appuyées pour la création de petits commerces. 14 agents ont quant à eux été formés aux techniques de greffage des manguiers. Plus de 4095 manguiers ont ainsi été greffés avec un pourcentage de 70% de réussite.
De plus, d’importants travaux ont été entrepris concernant la construction et la réhabilitation de logements, drains, manguiers, pépinières…