Make people live off
the Land sustainably

Circuits courts et cantines scolaires au Sénégal

Améliorer la sécurité alimentaire et les conditions d’apprentissage de 7030 enfants fragilisés par la crise Covid-19 au travers d’un soutien à des cantines scolaires qui s'approvisionnent en circuits courts.

Bailleur principal : AFD ; Partenaires techniques : Caritas, Cicodev, GRDR ; Bénéficiaires directs : 57 écoles de 10 départements, Organisations paysannes (GIE, Groupements féminins)

Circuits courts et cantines scolaires au Sénégal  Image principale

Contexte

La situation de pandémie mondiale liée au coronavirus assorti de diverses mesures ont affecté considérablement le quotidien des Sénégalais et Sénégalaises à commencer par celles et ceux qui étaient déjà en situation de grande vulnérabilité. Alors que les producteurs ont été confrontés à des difficultés de commercialisation, les entreprises et coopératives agro-alimentaires artisanales, le plus souvent dirigées par des femmes, ont été les plus impactées par la crise. 

La fermeture des écoles pendant près de 7 mois a entrainé la suspension des apprentissages de plus de 3,5 millions apprenants et contribue à creuser les inégalités sociales. La question du retour des enfants à l’école et plus particulièrement du retour des filles est un enjeu majeur de la rentrée scolaire de novembre 2020.

Le projet soutiendra la mise en place et le fonctionnement de 57 cantines scolaires s’approvisionnant en circuits courts auprès d’organisations paysannes et d’unités de transformations locales dans 10 départements afin de favoriser un retour à l’école des enfants.

Méthodologie 

Le projet sera mené en étroite collaboration avec la Direction des cantines scolaires et au niveau départemental avec les inspections de l’éducation et de la formation.

Différents modèles de cantines et d’approvisionnement en circuits courts seront mis en place afin de tenir compte des spécificités de chaque territoire.

Le système de suivi-évaluation via KoboCollect permettra de suivre en temps réel le nombre de repas distribué chaque jour, les quantités et les coûts. Une étude d’impact permettra de documenter les effets du projet sur la scolarisation des enfants, les ménages et les organisations de producteurs permettant d’en tirer des recommandations visant une pérennisation et une mise à l’échelle des cantines scolaires au Sénégal. 

Ce projet vient en appui à des projets existants et mis en œuvre par les partenaires de cette initiative. Le Grdr, AVSF et Caritas Tambacounda mettent en place des expériences sur les cantines scolaires alimentées par des groupements de producteurs et transformateurs/rices du territoire depuis quelques années. Quant à Cicodev, il est engagé avec le Grdr dans un plaidoyer pour une reconnaissance des cantines scolaires comme un outil de protection sociale.

Objectifs et résultats attendus

Objectif général : Contribuer à la résilience des systèmes alimentaires dans 10 départements vulnérables du Sénégal pour un relèvement social et économique post-covid.

Objectifs spécifiques : Améliorer la sécurité alimentaire et les conditions d’apprentissage de 7 030 enfants fragilisés par la crise Covid-19 au travers d’un soutien à des cantines scolaires qui s'approvisionnent en circuits courts et soutenir la relance économique des opérateurs du système alimentaire des départements de Rufisque, Linguère, Ranérou, Vélingara, Kolda, Bakel, Tambacounda, Ziguinchor, Oussouye, Bignona.

Résultats attendus :

- 7030 d'élèves de 57 d’écoles fragilisées par la crise Covid ont un meilleur accès à une alimentation scolaire de qualité via un soutien à des cantines scolaires, au fonctionnement adapté au contexte local avec une mobilisation et implication active des parents d’élèves et bénéficient de séances éducatives sur l’alimentation « Bien manger pour une bonne santé ».

- 32 entreprises ou coopératives agro-alimentaires artisanales transformatrices de produits locaux et 28 producteurs (maraîchers, laitiers, céréaliers) fragilisés par la crise Covid sont accompagnées et soutenues pour approvisionner 57 écoles en produits sains et de qualité, en respectant les normes sanitaires.

- L’Etat et les partenaires techniques et financiers sont sensibilisés à l’intérêt et à la nécessité de soutenir des cantines scolaires comme outils de protection sociale.

Période 

2020-2022

Partenaires 

Agronomes et Vétérinaires sans Frontières a pour but d’agir pour le développement rural en appui aux agricultures paysannes dans les régions défavorisées et de contribuer à des actions de plaidoyer au Nord et au Sud en faveur de ces agricultures.

GRDR agit en faveur du développement local des territoires tout en accompagnant les personnes migrantes sur leur territoire d’accueil et dans leurs projets en faveur de leur région d’origine. 

Caritas Tambacounda : dans la région de Tambacounda, Caritas travaille depuis 1981 principalement sur les questions d’eau, d’assainissement, d’hygiène, de développement local et de sécurité alimentaire.

CICODEV est une association sénégalaise créée en 2007 qui vise à faire émerger un mouvement de consommateurs conscients et à défendre les droits des citoyens les plus défavorisés.