Make people live off
the Land sustainably

Études et témoignages

Agricultures familiales et sociétés civiles face aux investissements dans les terres dans les pays du Sud

Editors : Coordination SUD
AVSF
Year : 2010
Agricultures familiales et sociétés civiles face aux investissements dans les terres dans les pays du Sud

Le phénomène d’acquisition de terres à grande échelle dans les pays du Sud devient une question d’actualité majeure de par les risques et les enjeux qu’il pose. Pour nourrir le débat sur la question, la Commission Agriculture et Alimentation « C2A » de Coordination SUD, a réalisé avec l'appui d'AVSF, une étude originale sur les investissements massifs dans les terres, avec un angle d’attaque encore peu documenté sur la mobilisation des acteurs de la société civile.

Read more
Agricultures familiales et sociétés civiles face aux investissements dans les terres dans les pays du Sud

Les investissements étrangers dans les terres ne sont pas un phénomène nouveau. Ils ont cependant, pris une ampleur et une nature différentes ces dernières années. L’essor des acquisitions et des locations de terres à grande échelle, la marchandisation de la ressource foncière et l’importance des surfaces concernées confèrent aussi à ces investissements étrangers une dimension nouvelle. Ce phénomène devient une question d’actualité majeure de par les risques et les enjeux qu’il pose.

Pour nourrir le débat sur la question, la Commission Agriculture et Alimentation « C2A » de Coordination SUD, déjà active dans le plaidoyer pour la défense des agricultures familiales, et de laquelle AVSF est membre, a donc décidé de réaliser une étude originale sur les investissements massifs dans les terres, avec un angle d’attaque encore peu documenté sur la mobilisation des acteurs de la société civile.

Le présent document est organisé en deux grandes parties.
A partir de six études de cas d’investissement massif dans les terres en Afrique, en Asie et en Amérique latine, une 1ère partie dite « de synthèse » se propose de caractériser les points communs et transversaux en matière d'investissements, de types d'investisseurs et des politiques des pays récepteurs en la matière. Sont identifiés les risques que comportent ces investissements massifs dans les terres vis-à-vis des populations locales et de la souveraineté des pays récepteurs. Est également analysée la mobilisation de la société civile face aux phénomènes d’appropriation de terres à grande échelle. Des pistes d’action et de réflexion sont ainsi proposées pour répondre aux défis posés aux acteurs de la société civile pour réguler les projets d’investissement massif et défendre des modèles alternatifs prenant mieux en compte les droits et pratiques des populations locales.

La 2ème partie du document restitue les six études de cas et présente pour chacune d'entre-elles, la perception des acteurs de la société civile sur les investissements réalisés, ainsi que sur leurs risques et leurs opportunités. Chaque étude de cas a été produite en partenariat entre une organisation membre de la C2A et un acteur issu de la société civile au Sud à partir d’enquêtes réalisées sur le terrain et restituées ici sous la forme de témoignages. AVSF et ses partenaires ont réalisé 2 de ces 6 études, l’une au Guatemala, l’autre au Pérou.




Hide