Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Praxis

Les expériences innovantes d'AVSF : Marché paysan au Pérou

Editeurs : AVSF
Auteurs : Chauveau Christophe
Guittard Barbara
Paz Cesar
Année : 2013

Les expériences innovantes d'AVSF : Marché paysan au Pérou

Publiée dans la collection "Les expériences innovantes d'AVSF" de RURALTER/PRAXIS, cette note retrace les grandes étapes et résultats d'une coopération mise en place par AVSF en appui à l’ARPAC de 2007 à 2013 : l’Association Régionale des Producteurs Agricoles et d’Elevage de Cuzco. Au cœur de la ville touristique de Cuzco, ce regroupement a créé et organisé un marché de vente directe aux consommateurs, le marché de Huancaro, selon le principe « de la chacra à la olla » (du champ à l’assiette).  L’ARPAC réunit aujourd’hui plus de 5 000 paysans indigènes de toute la région de Cuzco dont 2 000, chaque samedi, vendent directement leur production sur ce marché. 25000 consommateurs fréquentent ce marché. Les impacts sur le revenu des producteurs sont indéniables. Mais Le marché a également plusieurs effets indirects positifs sur le statut des femmes paysannes, la création d'emplois, enfin l'accès à l'alimentation de populations pauvres et des classes moyennes de la ville de Cuzco.


En savoir plus

Les expériences innovantes d'AVSF : Marché paysan au Pérou

Depuis 2007, AVSF et son partenaire local l'ONG CADEP accompagnent l’ARPAC : l’Association Régionale des Producteurs Agricoles et d’Elevage de Cuzco. Au cœur de la ville touristique de Cuzco, ce regroupement a créé et organisé un marché de vente directe aux consommateurs, le marché de Huancaro, selon le principe « de la chacra à la olla » (du champ à l’assiette). L’ARPAC réunit aujourd’hui plus de 5 000 paysans de toute la région de Cuzco dont 2 000, chaque samedi, vendent directement leur production sur le marché de Huancaro. 25 000 consommateurs, principalement urbains, fréquentent ce marché.

Grâce au projet "Kallpanchis" cofinancé par la Commission Européenne, AVSF a soutenu le renforcement des capacités de gestion, d’accès aux marchés et d’incidence politique de l’ARPAC. AVSF a contribué à l’amélioration de la qualité des produits vendus sur le marché et à la dynamisation et au renforcement de la base sociale de l’ARPAC, constituée des producteurs membres de 13 provinces de Cuzco. Une école de formation de leaders paysans, conçue par le projet, a permis de former une quarantaine de membres et dirigeants locaux sur différents thèmes relatifs à la participation citoyenne et au  rôle des organisations paysannes pour la défense des intérêts de l’agriculture familiale mais également à la production agroécologique locale pour l’alimentation des villes.

Le revenu net moyen hebdomadaire gagné sur un seul jour par semaine (le samedi) est de 182,38 soles (70 US$) et le revenu net mensuel s'élève à US$ 280, dépassant le salaire minimum légal actuel qui est de $US 259. Le marché a également plusieurs effets indirects positifs. En premier lieu, sur le statut des femmes paysannes, placées en situation de responsabilité dans la gouvernance de l'ARPAC, le fonctionnement et contrôle du marché et des postes de vente. Mais également sur l'emploi : plus de 110 emplois autres que les postes de vente par les producteurs eux-mêmes ont été recensés en 2012 sur le marché. Enfin, pour les consommateurs des classes populaires pauvres et classes moyennes de différents quartiers de Cuzco, le marché Huancaro représente une alternative au marché conventionnel de la ville de Cuzco, avec une offre très diversifiée et de qualité, à des prix beaucoup plus accessibles que ceux pratiqués par les revendeurs, tout comme un relationnel nouveau avec les producteurs, plus direct, qui leu permet de mieux connaître la qualité et l’origine des produits achetés.

L’ARPAC incarne aujourd'hui un modèle d’organisation paysanne dynamique capable de gérer un marché paysan d’envergure régionale apportant une offre locale de produits identitaires, de qualité et à prix juste pour les producteurs comme pour les consommateurs.



Cacher