Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Souveraineté alimentaire

Souveraineté alimentaire Image principale

Selon la Via Campesina, la souveraineté alimentaire est le droit des populations, de leurs Etats ou d’une union d’états à définir leur politique agricole et alimentaire, sans dumping vis-à-vis des pays tiers.

L’association Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières y ajoute deux conditions supplémentaires :

  • Le droit des Etats à protéger leur marché et favoriser la production locale,
  • La reconnaissance du rôle social du monde agricole.

La souveraineté englobe la notion de sécurité alimentaire, mais va beaucoup plus loin. Il s’agit d’une définition politique, qui implique le droit des Etats et de leurs populations de choisir non seulement ce qu’ils consomment, mais également ce qu’ils produisent, et comment ils le produisent.

  • Pouvoir produire signifie avoir accès à différentes ressources (eau, terre, semences, crédit, appui technique, infrastructures...) et préserver ces ressources durablement.
  • Pouvoir consommer signifie avoir un pouvoir d’achat suffisant, et donc être suffisamment rémunéré pour son travail, qu’il soit agricole ou autre.

Ainsi, au-delà des aspects de « qualité, quantité et disponibilité de la nourriture », principaux  critères de la sécurité alimentaire, la souveraineté alimentaire prend en compte en premier lieu la possibilité de protéger les marchés. Pour le gouvernement d’un Etat, assurer la sécurité alimentaire nationale implique notamment la définition de politiques agricoles, qui prennent en compte des mesures plus ou moins strictes sur l’ouverture des marchés, l’importation de denrées alimentaires, la promotion des exportations pour la production de richesses, ou au contraire, la protection des importations et l’appui à la production vivrière nationale, etc.

Les tenants de la souveraineté alimentaire incluent également dans la souveraineté alimentaire des notions telles que :

  • l’importance des conditions sociales et environnementales de production des aliments,
  • la répartition équitable des moyens de production entre les paysans,
  • l’implication des populations dans le choix des productions.

Découvrez les actions d’AVSF
Soutenez concrètement l’action d’AVSF en faveur de la souveraineté alimentaire