Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Autonomie et développement des territoires indiens en Bolivie

Gestion de territoires indiens, autonomie et développement local de l´Altiplano Sur en Bolivie

Autonomie et développement des territoires indiens en Bolivie Image principale

L'Altiplano sud de la Bolivie, situé à plus de 3 600 m d'altitude, est une région semi aride et froide où il gèle plus de 200 jours par an. Dans de telles conditions, la population aymara qui y habite n'a pas d'autres options agricoles que produire du quinoa et élever des lamas. Le succès du quinoa sur le marché mondial a permis dans cette zone un développement économique local inédit pour les familles paysannes de la zone depuis la fin des années 90. Ce développement a cependant été accompagné de déséquilibres environnementaux : désertification, perte de fertilité des sols et conflits sociaux entre communautés et familles qui cherchent à contrôler des superficies de terres chaque fois plus importantes. Dans un territoire ou la terre est en propriété collective, la réponse à ces conflits socio-environnementaux passe par la négociation d'une nouvelle gouvernance de la terre et du territoire.

Depuis 2010, les populations des deux mairies de Pampa Aullagas et Salinas ont décidé, via referendum de devenir un Territoire Autonome Indien. D´ici 2015, les mairies disparaitront pour laisser la place a des gouvernements indiens, désignés selon les us et coutumes. Cette transition signifie la construction d´un système de gouvernement concerté avec les communautés.

AVSF accompagne d'un côté la mise en place d'un système de production qui préserve au  mieux les équilibres entre agriculture et élevage, et soutient le renforcement des filières, en particulier des produits dérivés du lama pour garantir le maintien de cette production sur le territoire. Par ailleurs, AVSF anime avec les communautés le processus de construction de la charte d'autonomie, du système de gestion publique et administration, les plans et programmes de développement local.

Ce projet est soutenu par l´ONG danoise IBIS et sa période d´exécution est prévue de septembre 2013 à août 2015.