Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Production céréalière et maraîchère agroécologique au Togo

Promotion agroécologique dans des systèmes de production céréalière et maraîchères

En partenariat avec CPC - Union régionale des Savanes

  • Production céréalière et maraîchère agroécologique au Togo Image principale
  • bergère et son troupeau SAVANES TOGO_AVSF.JPG
  • FEMME AVEC TIGE MIL SAVANES TOGO_AVSF.JPG
  • Femmes construisant cordon pierreux anti erosif.JPG
  • Grains mais blancs et jaunes TOGO.JPG

Dans la région des Savanes, au Nord Togo, les effets des aléas climatiques et des activités humaines ont déclenché une crise de la fertilité des sols. Cela affecte les rendements agricoles et donc les revenus des familles paysannes. Par ailleurs, les organisations paysannes sont encore jeunes et ont des difficultés d’accès au marché pour leurs céréales et leurs légumes. La région des Savanes concentre ainsi les situations de pauvreté, d’insécurité alimentaire et de dégradation environnementale.

Dans ce contexte, l’Union régionale de producteurs de céréales des Savanes, organisation paysanne  de 9 000 membres, a sollicité Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières et INADES Formation Togo, afin de trouver des solutions à cette crise environnementale et aux problèmes de marginalisation des petits producteurs agricoles.

Le projet, qui a démarré en janvier 2014, vise la diffusion de pratiques agroécologiques afin de restaurer les sols dégradés et d’intensifier durablement la production et le renforcement des capacités d’organisation des producteurs.

Ainsi, des aménagements de conservation de l’eau et des sols, une meilleure intégration des pratiques d’agriculture et d’élevage et des pratiques agro forestières seront diffusés. Le projet propose également d’améliorer la résistance économique des exploitations en favorisant une plus grande diversité des systèmes de production.

Enfin, le renforcement des capacités techniques, commerciales et de gestion des organisations paysannes vise à garantir aux producteurs et aux productrices l’accès à des services de conseils innovants et de commercialisation groupée des produits, afin d’augmenter leurs revenus. Des formations spécifiques sur les droits économiques et sociaux des femmes sont également prévues afin de favoriser leur participation à l’économie locale et leur reconnaissance.  

Ce projet est soutenu financièrement par l’Union Européenne et l’Agence Française de Développement.