Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Praxis

Sécurité alimentaire et accès aux marchés en milieu nomade : le marché de Tichift au Nord du Mali

Editeurs : AVSF
Auteurs : Chapon Marc
Année : 2014

Sécurité alimentaire et accès aux marchés en milieu nomade
Le cas du marché à bétail de Tichift au Nord de Tombouctou, Mali


Cette capitalisation présente les résultats issus de la mise en place en octobre 2010 d’un marché à bétail en zone pastorale à Tichift, à 150 kms au Nord de la ville de Tombouctou, par AVSF et son partenaire, l'ONG malienne ADESAH. Depuis son ouverture, ce marché a effectivement permis de faciliter la commercialisation du bétail et l’acquisition de produits alimentaires de base dans une zone très enclavée afin d’améliorer la sécurité alimentaire des populations. Ce document présente les démarches méthodologiques employées et fournit des documents de référence (plans, modèle de passation de marché).


En savoir plus

Sécurité alimentaire et accès aux marchés en milieu nomade
Le cas du marché à bétail de Tichift au Nord de Tombouctou, Mali


Cette capitalisation présente les résultats issus de la mise en place d’un marché à bétail en zone pastorale à 150 kms au Nord de la ville de Tombouctou. Ce marché a pour objectif de faciliter la commercialisation du bétail et l’acquisition de produits alimentaires de base dans une zone très enclavée afin d’améliorer la sécurité alimentaire des populations. La mise en place du marché est issue de rencontres avec les populations en 2004 et 2005 après une sécheresse ayant entrainé la mort d’animaux et de personnes. Si une aide d’urgence avait été mobilisée en 2005, il est ressorti de ces rencontres que l’insécurité alimentaire était récurrente sur la zone. Cette récurrence est due, entre autres, au problème de commercialisation du bétail et des produits animaux (principale source de revenu et d’alimentation des populations de la zone) ainsi que de difficultés dans l’acquisition des denrées alimentaires non produites localement dans une zone à faible densité avec une population très dispersée.

Après 18 mois de fonctionnement du marché, certains enseignements peuvent être présentés tant sur le plan des échanges commerciaux (ventes d’animaux en première année pour plus d’un million d’euros) que sur l’accessibilité aux produits alimentaires de base. Il y a ainsi eu un approvisionnement régulier des marchés tant en animaux qu’en produits de premières nécessité avec une amélioration du pouvoir d’achat des éleveurs. Toutefois, des risques planent sur la durabilité du marché au vu des enjeux environnementaux et climatiques (zone sahélo saharienne) et de crises politiques et sécuritaires récurrentes.

La méthodologie de mise en œuvre a été empirique et basée sur les souhaits des populations. Cette capitalisation permet donc de présenter les démarches méthodologiques employées et fournit des documents de référence (plans, modèle de passation de marché).

La mise en œuvre de l’action a été assurée par AVSF (Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières) et ADESAH (Association pour le Développement Endogène au Sahel), ONG malienne partenaire d’AVSF sur ce projet. AVSF et ADESAH ont facilité l’accès au financement des infrastructures par la mobilisation de fonds auprès de partenaires financiers (Union Européenne, Région Rhône Alpes, Fondation Ensemble, Coopération Suisse, Agence Française de Développement) et ont accompagné les chefferies, la collectivité et les éleveurs dans la gestion du marché. L’ouverture officielle du marché de Tichift a eu lieu en octobre 2010.



Cacher