Pour que les hommes vivent
de la terre durablement

Européennes 2014 : contre la faim, soutenez les agricultures familiales du Sud !

Européennes 2014 : contre la faim, soutenez les agricultures familiales du Sud ! Image principale

80 % des victimes de la faim, soit 700 millions de personnes vivent en milieu rural et sont pour l’essentiel des paysans. Mais ce sont également eux qui tiennent entre leurs mains les solutions pour parvenir à la sécurité alimentaire.

Après avoir été longtemps négligé, le soutien à l’agriculture figure désormais parmi les priorités de la politique de développement international de l’Union européenne (UE). Mieux, l’importance de l’agriculture familiale est de plus en plus reconnue par l’UE puisque sa stratégie pour la sécurité alimentaire dans les pays en développement reconnait qu’« il est prouvé que les investissements dans le secteur des petites exploitations obtiennent les meilleurs résultats en matière de réduction de la pauvreté et de croissance ».

La France a également réaffirmé l’importance du soutien à l’agriculture pour faire reculer l’insécurité alimentaire et la pauvreté lors du Comité interministériel de la coopération internationale et du développement du 31 juillet 2013 qui a fortement mis l’accent sur l’appui aux agricultures familiales.

Pourtant d’autres politiques européennes peuvent reprendre d’une main ce que l’UE donne de l’autre dans le cadre de sa politique de développement. Politiques commerciales, politiques de soutien aux agrocarburants, politique agricole commune… peuvent être incohérentes avec le développement des agricultures familiales et leur porter préjudice.

Le Parlement européen est devenu une institution incontournable. Aucune décision européenne ou presque ne peut être prise sans lui. Il a donc le pouvoir d’orienter les politiques de l’UE dans un sens plus favorable aux agricultures familiales du Sud.

C’est la raison pour laquelle Coordination Sud s’adresse aux partis politiques et aux candidats aux élections européennes afin de leur demander de soutenir des politiques favorables aux agricultures familiales du Sud et donc efficaces pour lutter contre la faim.

Une façon concrète de contribuer à l’initiative de l’Organisation des Nations-Unies qui a proclamé 2014 : Année internationale de l’agriculture familiale…

Télécharger le document complet