Pour que les hommes vivent
de la terre durablement

Homme - animal : une seule santé au Mali

Une équipes sanitaire mobile à la rencontre des nomades

  • Homme - animal : une seule santé au Mali Image principale
  • Equipe santé mobile (2).JPG
  • Vaccination bétail.jpg

Au nord Mali, l’association Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF) a développé un système mobile de santé mixte : humaine et vétérinaire. Dans un contexte de crises sécuritaires récurrentes mais aussi climatiques, ce système s’adapte à la mobilité des éleveurs et à la prévention des épidémies.

Le principe ? Une équipe composée d’un médecin, d’une infirmière, d’un représentant des communautés d’éleveurs et d’un chauffeur se déplace durant 3 semaines par mois sur plusieurs sites, à la rencontre des campements nomades. Entre deux passages de cette équipe, une accoucheuse traditionnelle et un auxiliaire d’élevage, formés par AVSF, dépistent les cas de malnutrition, identifient les populations non vaccinées, suivent les femmes enceintes et assurent le déparasitage du bétail.

Car dans la région de Tombouctou, les populations nomades vivent de l’élevage transhumant d’animaux, dont elles se nourrissent et tirent leur revenu. La proximité des Hommes et des animaux favorise les maladies transmissibles comme l’anthrax, la tuberculose ou la brucellose. A cela s’ajoute une mortalité infantile parmi les plus élevées d’Afrique de l’Ouest et un taux de vaccination très faible. Compte tenu de la très grande dispersion des habitants sur le territoire - entre 1,25 habitants/km² alors qu’on compte 117 en France - AVSF a mis en place dès 2004 ce nouveau type de service sanitaire itinérant.

Soutenir les populations malgré la crise
Depuis 2012, la forte instabilité causée par la présence de groupes armés, puis les opérations de l’armée française s’est accompagnée d’une mauvaise récolte de céréales et d’une rareté accrue des pâturages. Malgré l’insécurité, le service mobile s’est maintenu sur toute la zone et a pallié la désertion des services de l’Etat malien. Il a permis de prendre en charge les personnes déplacées par le conflit et à partir d’août 2012 de mener des actions d’urgence : aide alimentaire, campagne massive de déparasitage et de vaccination du bétail avec gratuité des soins, recapitalisation du cheptel...

Aujourd’hui, au vu de l’efficacité du dispositif, l’objectif est de l’étendre à l’ensemble du territoire pastoral malien et dans d’autres pays du Sahel.

Découvrir les actions d'AVSF au Mali

Soutenir AVSF