Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Études et témoignages

Initiative “4 pour 1000" : soyons vigilants !

Editeurs : Coordination SUD
Année : 2015

Initiative “4 pour 1000 : soyons vigilants !

Les commissions "Climat et développement" et "Agriculture et alimentation" de Coordination SUD éditent une nouvelle note conjointe consacrée à “l’initiative 4 pour 1000”. Cette initiative, portée par les présidences française et péruvienne des COP Climat 20 & 21 et le Secrétariat général des Nations unies, malgré les incertitudes qu’elle comporte à ce stade, place l’agriculture au cour des enjeux climatiques. L’Initiative "4 pour 1000" vise à améliorer la teneur en matière organique et encourager la séquestration de carbone dans les sols, à travers la mise en œuvre de pratiques agricoles adaptées aux conditions locales pour un accroissement durable des rendements et leur régularité. Pour Coordination SUD, de par son caractère transversal, la question des sols et de la sécurité alimentaire doit être un enjeu central de la lutte contre les changements climatiques. Toutefois, un certain nombre de garde-fous demeure indispensable pour assurer une réelle efficacité à cette initative et se prémunir des impacts négatifs possibles.


En savoir plus

Initiative “4 pour 1000 : soyons vigilants !

Les commissions "Climat et développement" et "Agriculture et alimentation" de Coordination SUD éditent une nouvelle note conjointe consacrée à “l’initiative 4 pour 1000”. Cette initiative, portée par les présidences française et péruvienne des COP Climat 20 & 21 et le Secrétariat général des Nations unies, malgré les incertitudes qu’elle comporte à ce stade, place l’agriculture au cour des enjeux climatiques. En tant que secteur touché par les changements climatiques et secteur émetteur de gaz à effet de serre, mais aussi comme faisant partie de la solution en termes d’atténuation. En cette Année Internationale des sols, l’Initiative "4 pour 1000" vise à améliorer la teneur en matière organique et encourager la séquestration de carbone dans les sols, à travers la mise en œuvre de pratiques agricoles adaptées aux conditions locales pour un accroissement durable des rendements et leur régularité.

Pour Coordination SUD, si l’émergence de concepts cherchant à réconcilier climat et agriculture apparaît comme une avancée positive, un certain nombre de garde-fous demeure indispensable pour en assurer une réelle efficacité et se prémunir des impacts négatifs possibles. De par son caractère transversal, la question des sols et de la sécurité alimentaire doit être un enjeu central de la lutte contre les changements climatiques. Pour autant, l’initiative "4 pour 1000" pose un certain nombre de questions auxquelles il s’agit d’apporter des réponses claires et cohérentes.



Cacher