Pour que les hommes vivent
de la terre durablement

Femmes rurales et agroécologie au Nord du Togo

400 productrices s'engagent dans l'agroécologie pour une intensification de la production agricole dans les Savanes

En partenariat avec UROPC-S et INADES Formation

  • AVSF-Projet-Togo_Oignon (3).jpg
  • AVSF-Projet-Togo_Arosage-B.jpg

Ces dernières années, le Togo fait face à une crise de la fertilité des sols, accélérée sous les effets des aléas climatiques. En réponse à cette crise et à l’insécurité alimentaire croissante des familles, AVSF et ses partenaires locaux (grâce à un financement de l'Union Européenne) ont conduit le projet « Intensification agroécologique de la production agricole dans les Savanes » qui a bénéficié à 950 producteurs (550 hommes et 400 femmes).

À la suite de ce projet, les 400 femmes bénéficiaires ont continué à être accompagnées par AVSF. En effet, les femmes rurales ont besoin d'un accompagnement spécifique car de nombreuses femmes au Togo possèdent peu de terres, les moins fertiles et les plus éloignées, n’ont pas accès à la fumure organique, et doivent demander l’accord du mari pour semer le soja/niébé en association avec les céréales appartenant au mari. Bien qu’elles contribuent activement à la production de céréales et représentent 50 % des membres des Organisations des Producteurs de Céréales, leur travail reste peu reconnu. Majoritairement analphabètes,  elles sont, de ce fait, très peu représentées au sein des instances de décisions des organisations de producteurs locaux et régionaux.

Les enjeux de ce projet sont donc doubles : améliorer la sécurité alimentaire et les revenus des familles en produisant plus et mieux, faire connaître les droits économiques et sociaux des femmes et favoriser leur représentation au sein des organisations de producteurs céréaliers et maraîchers.

Ainsi le projet s'articule autour de 4 axes majeurs :

  • La diffusion et la promotion des pratiques agroécologiques : avec par exemple l’organisation de 12 champs école avec la participation de 200 productrices ou l’accompagnement de 50 productrices maraîchères dans l’utilisation du compost et la gestion de l’eau
  • L’alphabétisation : grâce à l’organisation d’une formation pour 85 femmes et la formation de 200 femmes à leurs droits économiques et sociaux
  • La mise en place et gestion de lots boisés
  • La commercialisation de produits agricoles : renforcement de 5 micro-entreprises féminines de transformation du soja, de l'anacarde et du karité

Ce projet est financé par la Fondation RAJA-Danièle Marcovici

VOUS AUSSI, VOUS POUVEZ SOUTENIR AVSF