Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Départ pour le Laos !

Antoine POUESSEL, ingénieur agronome

Antoine POUESSEL, jeune ingénieur agronome, vient de s’engager avec AVSF pour une mission d’un an au Laos. A quelques jours de son départ, il nous raconte son parcours.

Présente-toi en quelques mots…
Je suis ingénieur agronome, spécialisé en développement agricole des régions chaudes. Mes parents sont eux aussi agriculteurs, c’est donc un monde que je connais bien ! J’ai moi-même réalisé plusieurs stages de recherche en développement agricole et à l’étranger. Je suis notamment parti au Burkina Faso, au Népal et en Géorgie.

Quelle va être ta mission ?
Ma mission au sein d’AVSF sera très opérationnelle. Il s’agira d’aider les acteurs locaux, agriculteurs et éleveurs, à développer le maraîchage et l’élevage, et en particulier la santé animale des poulets, porcs et vaches. Ce que j’apprécie particulièrement dans cette mission, c’est qu’elle est très polyvalente. Elle concerne à la fois des aspects techniques et de formation mais aussi la gestion de projet, la gestion financière et la discussion avec les partenaires.

Comment as-tu connu AVSF ?
Au moment de mes études à l’école SupAgro de Montpellier, j’ai été amené à rencontrer des professeurs qui étaient membres du conseil d’administration d’AVSF et qui m’ont donc parlé de leurs actions au sein de l’association. J’ai par exemple échangé à ce sujet avec Philippe Lhoste, ancien administrateur et aujourd’hui bénévole chez AVSF. J’ai aussi rencontré certains adhérents en Bretagne. Ils m’ont alors transmis l’envie de travailler avec AVSF, notamment parce que j’adhère à son mode de travail : aider les populations locales à résoudre leurs problèmes mais sans le faire à leur place.

Pourquoi as-tu décidé de partir ? De travailler avec des paysans du Sud ?
Parce que j’avais envie de m’engager dans la solidarité internationale, aider les paysans à mettre en pratique leurs idées, à répondre à leurs problèmes. Aussi, travailler avec les pays du Sud comme le Laos, ce sont des actions concrètes pour lutter contre l’insécurité alimentaire. D’ailleurs, je ne connais pas du tout le Laos, et c’est pour ça que j’ai hâte de commencer ma mission !

Propos recueillis par Marine FOULON

EN SAVOIR PLUS SUR LES PROJETS D'AVSF AU LAOS