Pour que les hommes vivent
de la terre durablement

Protection de bassin versant et agroécologie dans le Sud-est d'Haïti

Promotion de pratiques innovantes de reboisement avec plus de 500 familles paysannes pour la restauration de l'environnement et de la biodiversité

En partenariat avec CROSE, ONG haïtienne du département du Sud-Est et la FODPM, Fédération des Paysans de Michineau

  • IMGP4662 Petit.jpg
  • JBPEB Petit.jpg

Fond Melon Michineau se situe dans le département du Sud-Est d’Haïti. Cette région de 22 km² accueille plus de 5000 habitants, dont la grande majorité pratique l’agriculture comme activité principale. De ce fait, l’accès à la terre est une des contraintes majeures de la population et en particulier des jeunes, ce qui augmente la pression sur les petites forêts encore en place dans la zone. La déforestation et la mise en culture de parcelles de plus en plus pentues font de l’érosion un problème majeur, entrainant une perte de sol et de fertilité et une perturbation du réseau hydrique. Du fait de son accès difficile, cette zone a longtemps été mise à l’écart et très peu développée. A partir de 2007, AVSF et son partenaire local CROSE décident de soutenir les paysans de cette région. Après plusieurs études, une maquette en trois dimensions est crée de manière participative et sert de base à la création d’un plan de développement.

Dès lors, plusieurs projets se sont succédés afin de répondre aux différents besoins des populations. Le projet actuel, débuté en mars 2015, propose une continuité à ces actions, selon 3 axes principaux :

  • Conservation de sol et reforestation : 130 ha ont été reboisés, en majorité via des systèmes agroforestiers alliant production à court, moyen et long terme et protection de l’environnement. Ces parcelles sont renforcées par des aménagements antiérosifs, permettant de retenir la terre. 800 familles ont déjà bénéficié de ces « lots boisés ». En 2018, le nombre d’hectares aménagés et reboisés sera porté à 230ha, soit plus de 10% de la surface de la région.
  • Intensification agroécologique et accès au marché : amélioration et la diversification de la production (banane, patate douce, maraîchage etc.), en valorisant les savoir-faire traditionnels. Le projet actuel permet d’accompagner 200 familles en ce sens. D’autre part, la réhabilitation de la route menant à Michineau permet d’améliorer grandement l’accès aux marchés pour la commercialisation des produits, mais aussi l’accès aux soins, à l’aide d’urgence en cas de catastrophes etc. 
  • Renforcement des capacités locales : formations et accompagnement techniques et insitutionnels de CROSE et de la FODPM qui regroupe 12 organisations paysannes

VOUS AUSSI, VOUS POUVEZ SOUTENIR AVSF