Pour que les hommes vivent
de la terre durablement

Innovation agricole et leadership au féminin en Bolivie

Histoire d'une famille paysanne

  • Innovation agricole et leadership au féminin en Bolivie Image principale
  • Histoire de vie 2.jpg

Nous sommes dans la communauté de Tierra Hermosa, à San Ignacio de Velasco en Bolivie. La nuit commence à tomber alors que nous terminons une réunion avec le groupe de femmes de la communauté, fondé il y a quelques jours. Ema Alvarez, membre de la direction du groupe, nous emmène chez elle. Nous y retrouvons son mari, Bladimir Llanos, en train de cuisiner avec ses fils Rodrigo, 7 ans, et José, 4 ans. « Tout vient de notre production », commente Ema en nous tendant à manger, une certaine fierté dans la voix. La parcelle d'Ema et Bladimir leur assure une alimentation à base de riz, yucca, maïs et bananes et leur jardin les fournit en légumes. De plus, la vente de sésame et de bananes leur génère des revenus. Mais la situation n'a pas toujours été telle quelle.

En 2014, le projet « Consolidation de l'agroécologie et de la souveraineté alimentaire en zone tropicale sèche », financé par Heifer et We Effect, a été mis en place par AVSF en Bolivie. La situation des familles de la zone était alors très critique. Les pluies tardives et la chute vertigineuse du prix des graines de Chia ont causé d'importantes pertes économiques pour les familles de la communauté. Misant exclusivement sur des cultures d'exportation, elles ont négligé les cultures de consommation et ont ainsi mis en danger leur propre sécurité alimentaire.

Ema et Bladimir se sont connus à Monteagudo, dans le Chaco Chuquisaqueño. Comme beaucoup de familles des vallées et des hauts plateaux boliviens, ils se sont mis à la recherche de nouvelles terres et d'un futur meilleur dans les plaines du pays. Ils se sont alors installés dans les terres pauvres et isolées de la Chiquitania, formant une nouvelle communauté du Mouvement des Sans-Terre de Bolivie : Tierra Hermosa (Belle Terre). Avec l'appui du projet, la communauté de Tierra Hermosa définit consensuellement ses normes d'aménagement du territoire et de gestion des ressources naturelles. La famille Llanos-Alvarez s'est ainsi faite une vision globale de son territoire, qui inclut par exemple le respect des brise-vent et des zones de protection autour des rivières qui le traversent ou l'introduction d'espèces natives dans leur système de production.

La participation d'Ema et Bladimir dans les échanges d'expérience organisées par AVSF les conduit à tester et adopter des pratiques agroécologiques visibles dans le jardin communautaire ou leur foyer. Leur modèle est basé sur l'association des cultures, qui a été favorisée par la dotation de jeunes amandiers et d'engrais verts. Partant de sa propre vision sur son développement, la famille a vu sa souveraineté alimentaire augmenter et la vulnérabilité de leur système de production diminuer, dans une zone dominée par l'agro-commerce.

Finalement, malgré les difficultés et contraintes de la zone, Ema et Vladimir ont réussi leur développement professionnel et familial, grâce à l'intérêt de Bladimir pour l'innovation agricole et au leadership d'Ema qui mène le groupe de femmes de la communauté et permet leur autonomisation.

VOUS AUSSI, VOUS POUVEZ SOUTENIR LES PROJETS D'AVSF