Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Commerce équitable en Afrique de l'Ouest

Renforcement des capacités des organisations de producteurs insérées dans des dynamiques de commerce équitable en Afrique de l'Ouest

Programme Equité I, en partenariat avec Commerce Equitable France et le réseau Fairtrade Africa

Commerce équitable en Afrique de l'Ouest Image principale

Démarrée en janvier 2016, la première phase de ce projet s’achèvera au premier semestre 2019.

Le programme équité a pour objectif de contribuer au développement économique durable de cinq pays à bas revenus (Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Mali, Ghana et Togo) en soutenant le développement des filières équitables (principalement cacao, karité, noix de cajou, fruits et artisanat).

Les activités menées ont consisté à soutenir les projets conçus et mis par œuvre par 19 organisations de producteurs visant à renforcer leurs capacités de production, transformation et commercialisation dans une logique de renforcement durable des filières et des organisations sur le plan économique et environnemental.

L’évaluation externe finale de ce projet menée par le bureau d’études Salva Terra a jugé le niveau global de performance du programme « bon » à « excellent » et a identifié des impacts importants du programme en termes de renforcement des capacités des organisations de producteurs, ainsi que sur les plans économiques et environnementaux. A titre d’illustration, plus de 75% des projets de ces 19 organisations ont contribué à améliorer de manière significative les conditions de vie des familles concernées (environ 18 000 foyers) en termes de revenus et de sécurité alimentaire. Sur le plan environnemental, on mentionnera par exemple que :

- l’adoption des modes innovants de valorisation des déchets de transformation, ont permis aux organisations gérant des unités de transformation de diminuer leur consommation en bois de 50 à 100%.

- les quantités de beurre de karité certifiées « Agriculture Biologique » et « Commerce Equitable » au Burkina Faso ont été multipliées par cinq, passant ainsi de 100 à 500 tonnes (au niveau de trois organisations de transformatrices partenaires du programme)

- la superficie de forêt à karité gérée selon des pratiques durables pour la seule organisation NUNUNA du Burkina Faso est passée de 0 à 1.634 ha.

Le programme a également soutenu l’appui à la consolidation de quatre plateformes nationales du commerce équitable (Réseau Ivoirien du Commerce Equitable, Fair Trade Ghana Network, Collège de Commerce Equitable au Mali et Plateforme Nationale du Commerce Equitable au Burkina Faso) qui regroupent 125 organisations membres pour plus de 124.000 producteurs. L’appui du programme a permis à ces plateformes de mettre en œuvre des activités de formation, de plaidoyer et de visibilité du commerce équitable (Journées Nationales du Commerce Equitable notamment) indispensables au renforcement durable des filières et organisations certifiées.

Programme financé par l’AFD (Agence Française pour le Développement) et le FFEM (Fond Français pour l’Environnement Mondial)