Pour que les hommes vivent
de la terre durablement

Des collaborations toujours plus étroites entre les ONG du "Groupe Initiatives"

Des collaborations toujours plus étroites entre les ONG du "Groupe Initiatives" Image principale

Lors du dernier Conseil d’administration du Groupe Initiatives qui s’est tenu le 14 février à Lyon, ses dirigeants ont signé un accord–cadre de coopération « Synergie-GI ». Créé en 1993, le Groupe initiatives est un collectif de dix associations professionnelles de solidarité internationale et d'appui au développement, réunies afin d'unir et partager leurs savoir-faire : APDRA pisciculture paysanne, AVSF, CIEDEL, ESSOR, GERES, Grdr, Gret, HSF, ID, Iram. Avec un maillage sur le territoire français (Lille, Lyon, Marseille, Poitiers, Montpellier, Orléans, Paris), une présence dans une cinquantaine de pays sur quatre continents, un effectif de 1600 professionnels, le Gi peut s’afficher en force avec une certaine légitimité dans un positionnement original d’expertise associative pour le développement.

Le Groupe initiatives constitue ainsi une force de proposition de services et d’innovations en matière de coopération et de développement. Il s'appuie sur les expériences concrètes de ses membres : études et évaluations, conduite de projets, contribution aux politiques, recherche-action, formation, capitalisation. Tous agissent avec leurs partenaires au Nord et au Sud, en privilégiant la dignité du citoyen à l’assistanat, le renforcement des capacités à la substitution, la pérennité des résultats aux projets de court-terme, la contribution aux politiques publiques au recyclage de modèles inadaptés, le travail avec les secteurs politiques et économiques à l’opposition systématique. Le Groupe initiatives diffuse ces travaux et réflexions par ses journées d'étude et publications Traverses.

L’accord-cadre reprend 8 engagements qui portent sur l’identité commune aux membres du GI, le renforcement de leur complémentarité, la capitalisation commune et la mutualisation de l’offre par la constitution de consortia. La volonté des membres du Groupe initiatives d’aller plus loin donne lieu à la formulation de propositions additionnelles, qui portent sur différentes formules de rapprochement organisationnel entre membres. Elles constituent autant de pistes de réflexion et options pour le futur, dont la pertinence et la faisabilité mériteront d’être analysées plus en profondeur.