Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Energie rurale au Sud Mali

Mise en place d’un fonds autogérés par 60 groupements féminins pour faciliter l’accès à des lampes solaires et des foyers améliorés.

En partenariat avec ETC Terra, ICD et l’AMADER (Agence Malienne pour le Développement de l'Energie Domestique et l'Electrification Rurale).

Les activités portent sur la mise en place d’un fonds autogérés par 60 groupements féminins dans les Régions de Kayes, Mopti et Sikasso (Sud Mali) pour faciliter l’accès à des lampes solaires et des foyers améliorés. Le principe est que sur la base d’un fond de départ en nature, les groupements donnent à crédit les lampes et foyers améliorés à leurs membres qui remboursent pour acquérir un nouveau stock.

Sur la première phase un peu plus de 1 545 lampes et 1500 foyers améliorés ont été mis en place avec un taux de remboursement de 100 %.

Les groupements se réapprovisionnent actuellement pour lancer une deuxième phase de manière autonome.

Les foyers améliorés permettent une réduction de 30 % du bois de chauffe (soit une économie de 137 tonnes de bois annuel sur cette phase) et une économie de 15 450 piles salines via les lampes solaires (économie de 10 piles par mois et par ménage). Les foyers améliorés sont fabriqués localement par des artisans et les groupements sont mis en relation avec des fournisseurs de lampes certifiées Lighting Africa. Dans les mêmes régions, 200 biodigesteurs seront aussi construits par ce projet et une commission nationale pour la relecture des textes liés à l’énergie rurale a été mise en place afin d’introduire la technologie des biodigesteurs dans ces textes.

Ce projet a reçu le soutien de l’Union Européenne et de l’Agence Française de Développement.