Pour que les hommes vivent
de la terre durablement

Metodologica

Guide méthodologique des champs-écoles de la région des Savanes au Togo

Editeurs : AVSF
ICAT
RAFIA
Auteurs : Teatske BAKKER
Année : 2017

Guide méthodologique des champs-écoles de la région des Savanes au Togo

Les démarches paysannes de co-construction d’innovations des systèmes agricoles sont apparues depuis soixante-dix ans dans plusieurs régions du monde et ont constitué un tournant dans la manière d’aborder le conseil agricole. Parmi elles, les champs-écoles se définissent comme des dispositifs articulés entre une parcelle et un groupe de producteurs/trices réunis pour interroger leurs pratiques et réaliser ensemble la conduite de parcelles d’essai pour trouver des solutions à leurs problèmes, avec l’appui d’un technicien. Dans le cadre d’un projet de développement agroécologique, porté par le Ministère français de l’agriculture, de l’alimentation et des forêts (MAAF), financé par le Fonds Français pour l'Envionnement Mondial (FFEM), et mis en œuvre au Nord du Togo par AVSF et ses partenaires (l’ONG RAFIA, l’Union régionale des producteurs de céréales des Savanes et l’ICAT), ont été mis en œuvre des champs-écoles de cultures pluviales et de cultures maraîchères de contre-saison. Ce guide méthodologique illustre le déroulement, les éléments méthdologiques essentiels et les outils mobilisés pour la mise en place de ces champs-école, dans une région marquée par un régime climatique contraignant, une forte pression foncière, une baisse de fertilité des sols et une diminution des revenus agricoles.


En savoir plus

Guide méthodologique des champs-écoles de la région des Savanes au Togo

Les démarches paysannes de co-construction d’innovations des systèmes agricoles sont apparues depuis soixante-dix ans dans plusieurs régions du monde et ont constitué un tournant dans la manière d’aborder le conseil agricole. En effet, construites en réaction à un mode de conseil agricole "vertical", qui repose sur la transmission des connaissances du technicien à l’agriculteur, ces démarches alternatives ont pour but le développement des paysan(ne)s et de leurs capacités à rechercher par eux-mêmes les solutions à leurs problèmes. Parmi elles, les champs-écoles se définissent comme des dispositifs articulés entre une parcelle et un groupe de producteurs/trices réunis pour interroger leurs pratiques et réaliser ensemble la conduite de parcelles d’essai pour trouver des solutions à leurs problèmes, avec l’appui d’un technicien. Mis en œuvre à de nombreuses reprises à travers le monde, et notamment au Togo, les champs-écoles regroupent cependant des réalités variées, allant d’une volonté de vulgarisation de techniques (parcelles de démonstration) jusqu’ à des mouvements sociaux de remise en question des systèmes conventionnels de production.

Dans le cadre d’un projet de développement agroécologique, porté par le Ministère français de l’agriculture, de l’alimentation et des forêts (MAAF), financé par le Fonds Français pour l'Envionnement Mondial (FFEM), et mis en œuvre au Nord du Togo par AVSF et ses partenaires (l’ONG RAFIA, l’Union régionale des producteurs de céréales des Savanes et l’ICAT), ont été mis en œuvre des champs-écoles de cultures pluviales et de cultures maraîchères de contre-saison. Ce guide méthodologique illustre le déroulement, les éléments méthdologiques essentiels et les outils mobilisés pour la mise en place de ces champs-école, dans une région marquée par un régime climatique contraignant, une forte pression foncière, une baisse de fertilité des sols et une diminution des revenus agricoles.

La démarche présentée dans ce document se base sur un diagnostic participatif avec le groupe de producteurs/trices du champs-école, qui aboutit à la mise en place de parcelles d’essais. Ces dernières sont ainsi le support d’observations et d’échanges au sein du groupe, de même que de relevés effectués au cours du cycle de culture afin d’analyser les résultats et produire in fine des références adaptées localement. A la fin du cycle de culture, le groupe du champs-école réalise un bilan agronomique, économique et social des différentes pratiques mises en œuvre afin d’en tirer les conclusions. Ainsi, les champs-école permettent d’aboutir à des échanges d’expériences et la mise au point d’innovations agroécologiques adaptées aux besoins des producteurs. La démarche adoptée se révèle adaptable aux contraintes vécues par les producteurs. Les recommandations formulées à partir des difficultés rencontrées concernent notamment la nécessaire gestion partagée des aléas climatiques et accidents de culture, ainsi que l’anticipation du dispositif d’analyse des résultats, tout en soulignant que les facteurs humains jouent un rôle central dans la réussite d’une telle démarche de recherche-action en partenariat.



Cacher