Pour que les hommes vivent
de la terre durablement

Metodologica

Guide méthodologique pour l’équipement de petits groupes de producteurs en charrettes asines au Togo

Editeurs : AVSF
ICAT
INADES Togo
RAFIA
UROPC-S
Auteurs : Kanbogue Fidèle
Lamboni Alexandre
Makenou Roger
Teatske BAKKER
Année : 2017

Guide méthodologique pour l’équipement de petits groupes de producteurs en charrettes asines
Une stratégie pour catalyser la mise en œuvre de pratiques agroécologiques dans la région des Savanes au Togo

La région des Savanes, au Nord du Togo, fait face à de nombreux enjeux liés à une diminution de la fertilité des sols et une baisse des rendements, combinés à une augmentation de la densité de population. Dans ce contexte, le compostage, la mise en place d’ouvrages de lutte antiérosive, l’agroforesterie ou encore l’intégration agriculture-élevage sont autant d’outils utiles pour la transition agroécologique de ces terroirs. Cependant, le transport des matériaux (biomasses, fumures organiques, pierres, plants…) en milieu rural est très pénible, réalisé majoritairement par les femmes (sur la tête), et se révèle être un goulot d’étranglement freinant la diffusion de ces pratiques. L’équipement de petits groupes de producteurs et productrices avec des charrettes asines a été pensé comme un levier pouvant favoriser l’adoption des pratiques agroécologiques, en lien étroit avec d’autres activités d’accompagnement menées par AVSF et ses partenaires (RAFIA, Inades-Formation Togo, ICAT et l’UROPC-S) dans le nord du Togo. Ce document décrit donc la démarche utilisée pour l’équipement de petits groupes de producteurs et productrices (3 à 5 personnes) en kits composés d’une charrette et d’un âne, et présente les résultats obtenus.

Document publié dans le cadre des projets «Intensification agro-écologique de la production agricole et gestion durable des ressources naturelles» et «Durabilité et résilience de l’agriculture familiale dans la région de Savanes» avec le soutien de l'Union Européenne, du Fonds Français pour l'Environnement Mondial et de l'Agence Française de développement


En savoir plus

Guide méthodologique pour l’équipement de petits groupes de producteurs en charrettes asines
Une stratégie pour catalyser la mise en œuvre de pratiques agroécologiques dans la région des Savanes au Togo

La région des Savanes, au Nord du Togo, fait face à de nombreux enjeux liés à une diminution de la fertilité des sols et une baisse des rendements, combinés à une augmentation de la densité de population. Dans ce contexte, le compostage, la mise en place d’ouvrages de lutte antiérosive, l’agroforesterie ou encore l’intégration agriculture-élevage sont autant d’outils utiles pour la transition agroécologique de ces terroirs. Cependant, le transport des matériaux (biomasses, fumures organiques, pierres, plants…) en milieu rural est très pénible, réalisé majoritairement par les femmes (sur la tête), et se révèle être un goulot d’étranglement freinant la diffusion de ces pratiques. L’équipement de petits groupes de producteurs et productrices avec des charrettes asines a été pensé comme un levier pouvant favoriser l’adoption des pratiques agroécologiques, en lien étroit avec d’autres activités d’accompagnement menées par AVSF et ses partenaires (RAFIA, Inades-Formation Togo, ICAT et l’UROPC-S) dans le nord du Togo.

Ce document décrit la démarche utilisée pour l’équipement de petits groupes de producteurs et productrices (3 à 5 personnes) en kits composés d’une charrette et d’un âne. La stratégie mise en œuvre a été initialement définie par les acteurs et se base sur la subvention des kits à hauteur de la moitié de leur coût, l’autre moitié étant à la charge du groupe. Les bénéficiaires sont accompagnés et suivis pour la mise en place de règles de gestion collective visant à garantir l’entretien et le renouvellement de l’équipement.

À l’issue de 2 campagnes menées dans 10 cantons de la région des Savanes, les premières constatations montrent que cet équipement facilite en effet l’adoption de certaines pratiques agroécologiques, telles que le compostage ou le transport des moellons pour les cordons pierreux, des plants pour les reboisements, etc. D’autres impacts socio-économiques importants apparaissent, et permettent, entre autres, la valorisation du rôle économique des femmes via l’amélioration de la rentabilité de leurs activités génératrices de revenus, ainsi que l’allègement de la pénibilité des tâches ménagères qui leur incombent. Enfin, la charrette peut en plus devenir elle-même une source de revenus pour les groupes.

Document publié dans le cadre des projets «Intensification agro-écologique de la production agricole et gestion durable des ressources naturelles» et «Durabilité et résilience de l’agriculture familiale dans la région de Savanes» avec le soutien de l'Union Européenne, du Fonds Français pour l'Environnement Mondial et de l'Agence Française de développement



Cacher