Pour que les hommes vivent
de la terre durablement

Les ouragans Irma et José épargnent en grande partie Haïti

Après avoir semé chaos et désolation à Saint Martin, Saint Barthélémy, Barbuda puis Cuba, le terrible ouragan IRMA de force 5 est donc passé dans la nuit du 7 au 8 septembre au large des côtes Nord d’Haïti. Après Matthew l’année passée qui avait ravagé le sud-ouest de l’île, les craintes étaient fortes d’une nouvelle catastrophe au Nord.

Si IRMA a effectivement entrainé de très fortes inondations sur le Nord dans la zone frontalière avec la République Dominicaine et contraint à l'isolement plusieurs milliers de personnes, l'ouragan IRMA puis l'ouragan José ont en grande partie épargné Haïti. Car certaines zones ont été particulièremen touchées, comme Ouanaminthe et le Nord-Est où des maisons et jardins ont été dévastés. Malgré de forts vents et pluies, l’ouragan a toutefois épargné la ville du Cap Haïtien et la plus grande partie des territoires des coopératives des producteurs de cacao de notre partenaire FECCANO. Le vent a finalement endommagé quelques arbres dans les parcelles, principalement des bananiers, et à Grande Rivière du Nord, la rivière en crue a inondé plusieurs jardins, de même qu'elle a fortement endommagé la route d'accès au bourg, pratiquement innaccessible en voiture.

La veille du passage attendu d'IRMA, les dirigeants de la FECCANO avaient tenté de protéger les 60 tonnes de cacao déjà récoltées et prêtes à être exportées sur les marchés du commerce équitable en France, fruit du travail des 3000 petits producteurs de l’organisation, comme en atteste cette vidéo :    

  

Les équipes d’AVSF et de la FECCANO poursuivent la collecte d'informations auprès des coopératives pour identifier d’éventuels dégâts additionnels et besoins.

EN SAVOIR + SUR LES ACTIVITÉS QU'AVSF MÈNE AVEC LA FECCANO SUR LE CACAO EN HAÏTI.