Pour que les hommes vivent
de la terre durablement

AVSF participe aux Etats généraux de l’alimentation pour une transition agricole et alimentaire

AVSF participe aux Etats généraux de l’alimentation au sein de la «Plateforme citoyenne pour une transition agricole et alimentaire» Image principale

AVSF participe aux Etats Généraux de l'Alimentation

Les Etats Généraux de l’Alimentation ont été lancés le 20 juillet sous l’égide du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, un processus qui devrait durer jusqu’au mois de décembre 2017. 14 ateliers thématiques se tiennent de fin août à mi-novembre, réunissant agriculteurs, industriels, distributeurs, ONG environnementales et de solidarité internationale, associations de consommateurs. Deux enjeux majeurs et thèmes de discussions pour aboutir à des propositions concrètes : la création et la répartition de la valeur et la promotion d’une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous. En parallèle, une consultation publique en ligne s’est ouverte début août pour recueillir les idées et propositions de la société civile.

Dès le lancement de ces Etats généraux, 50 organisations de la société civile se sont rassemblées au sein d’une « Plateforme citoyenne pour une transition agricole et alimentaire » pour porter ensemble des propositions concrètes à la table des concertations. 63 mesures autour de 7 thématiques ont émergées des travaux des membres de la plate-forme. Ces propositions s’appuient sur des initiatives locales exemplaires et l’expertise croisée des acteurs de la société civile. Elles s'adressent aux membres et aux présidents des ateliers mais également au Gouvernement qui organise les États Généraux et au Président Emmanuel Macron qui en a fait l'un de ses engagements de campagne.

AVSF est particulièrement impliquée, au côté d'autres Organisations de Solidarité Internationale, membres de Coordination Sud. Notre association a été officiellement invitée à participer à l'atelier 12 «Lutter contre l'insécurité alimentaire, s'assurer que chacun puisse avoir accès à une alimentation suffisante et de qualité en France et dans le monde ». Avec les autres membres de la plateforme et en particulier les OSI partenaires françaises, nous souhaitions y défendre la nécessité de veiller à la cohérence des politiques pour l'agriculture et l'alimentation en France avec la politique d'aide au développement et l'impérieuse nécessité de renforcer la sécurité et souveraineté alimentaire des pays du Sud. Cependant, très déçues par le manque d’ambition du débat, AVSF et les OSI partenaires présentes ont décidé de quitter la salle de cet atelier 12 qui se tenait le 20 octobre 2017. Pour comprendre en détail nos motivations, lisez notre communiqué de presse

REtrouvez les 63 mesures de la « Plateforme citoyenne pour une transition agricole et alimentaire ». 

RETROUVEZ NOTRE COMMUNIQUE DE PRESSE.