Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Études et témoignages

Faciliter l'accès au crédit pour les petits producteurs de céréales à travers un partenariat OP-IMF-ONG : enseignements, défis et perspectives d'une expérience développée au Togo

Editeurs : AVSF
CPC Togo
INADES Togo
Auteurs : Hassan Essowavana BODORA
Kodjovi Sotomè DETCHINLI
Mackiewicz-Houngue Myriam
Séna Kwaku ADESSOU
Année : 2017

Faciliter l’accès au crédit pour les petits producteurs de céréales à travers un partenariat OP-IMF-ONG : enseignements, défis et perspectives d’une expérience développée au Togo
Capitalisation d’expérience de mise en place de fonds de garantie pour faciliter l’accès des producteurs agricoles au crédit intrant et warrantage au Togo.

Le crédit est un instrument de développement des activités agricoles et rurales tout comme la recherche et le conseil vulgarisation agricoles. Il existe plusieurs mécanismes ou stratégies pour faciliter l’accès au crédit des agriculteurs familiaux. Cette capitalisation résume l’expérience d’un partenariat entre la Centrale des Producteurs de Céréales (CPC) -Togo et les IMF « Faîtière des Unités Coopératives d’Epargne et de Crédit » (FUCEC) et « Women and Associations for Gain both Economic and Social » (WAGES), avec l’accompagnement d’AVSF Togo et d’Inades-Formation Togo, pour faciliter l’accès au crédit intrant et au crédit warrantage pour les petits producteurs céréaliers au Togo entre 2010 et 2016. Ce partenariat a permis à plus de 4 000 agriculteurs d’obtenir un crédit à court terme pour acheter leurs intrants (crédit intrant) et/ou pour stocker leur récolte avant de la commercialiser (crédit warrantage). Cette expérience montre que, dans un contexte où beaucoup d’institutions financières ont délaissé le secteur agricole, au moyen d’un appui externe à une OP, même naissante, et de mécanismes appropriés et incitatifs de garantie, il est possible de construire un partenariat durable entre OP et IMF.

Le document a été conçu comme un support d’orientation méthodologique destiné aux structures d’appui désireuses de répliquer l’expérience de partenariats similaires. Ce travail de capitalisation a été financé par l’ARAA-CEDEAO (dans le cadre du projet PASANAO cofinancé par l'AFD) et réalisé par Inades-Formation Togo, avec les contributions d’AVSF, la FUCEC et la CPC.


En savoir plus

Faciliter l’accès au crédit pour les petits producteurs de céréales à travers un partenariat OP-IMF-ONG : enseignements, défis et perspectives d’une expérience développée au Togo
Capitalisation d’expérience de mise en place de fonds de garantie pour faciliter l’accès des producteurs agricoles au crédit intrant et warrantage au Togo.

Le crédit est un instrument de développement des activités agricoles et rurales tout comme la recherche et le conseil vulgarisation agricoles. Il existe plusieurs mécanismes ou stratégies pour faciliter l’accès au crédit des agriculteurs familiaux. Cette capitalisation résume l’expérience d’un partenariat entre la Centrale des Producteurs de Céréales (CPC) -Togo et les IMF « Faîtière des Unités Coopératives d’Epargne et de Crédit » (FUCEC) et « Women and Associations for Gain both Economic and Social » (WAGES), avec l’accompagnement d’AVSF Togo et d’Inades-Formation Togo, pour faciliter l’accès au crédit intrant et au crédit warrantage pour les petits producteurs céréaliers au Togo entre 2010 et 2016.

Le partenariat entre la CPC – Togo et les IMF FUCEC et WAGES a été conçu comme un cadre de concertation, un instrument de dialogue devant permettre progressivement de :

  • proposer des services financiers diversifiés et adaptés aux spécificités de la petite exploitation agricole ;
  • mobiliser le soutien des institutions de microfinance au développement et à la transformation de la petite exploitation agricole ;
  • attirer des investissements privés dans le secteur agricole ;
  • développer l’épargne agricole et rurale ;
  • renforcer les échanges de flux monétaires entre « la ville et le village » ou entre « l’urbain et le rural ».

Ce partenariat a permis à plus de 4 000 agriculteurs d’obtenir un crédit à court terme pour acheter leurs intrants (crédit intrant) et/ou pour stocker leur récolte avant de la commercialiser (crédit warrantage). Cette expérience montre que, dans un contexte où beaucoup d’institutions financières ont délaissé le secteur agricole, au moyen d’un appui externe à une OP, même naissante, et de mécanismes appropriés et incitatifs de garantie, il est possible de construire un partenariat durable entre OP et IMF.

Le document a été conçu comme un support d’orientation méthodologique destiné aux structures d’appui désireuses de répliquer l’expérience de partenariats similaires. Il peut bien servir en même temps d’excellent support de sensibilisation des différentes parties concernées (IMF, OP, ONG, Etats, PTF, etc.) sur l’importance et l’intérêt des partenariats OP - IMF. Il est particulièrement recommandé aux agents de développement et aux structures d’appui qui y trouveront d’utiles conseils sur la négociation, la contractualisation, l’animation et la consolidation de cadres de collaboration similaires. Le document propose des éléments génériques sur l’initiation et la construction des partenariats OP - IMF. Il n’est cependant pas un manuel d’exécution à suivre à la lettre. Loin s’en faut. L’homme de métier saura y apporter les adaptations nécessaires en fonction des spécificités de chaque contexte.

Dans le but d’avoir un document vivant, concis et facile à lire, plusieurs verbatim, très imagés, collectés tout au long du processus de capitalisation du partenariat qui a duré près de 12 mois, ont été utilisés pour illustrer l’essentiel des acquis de l’expérience.

Ce travail de capitalisation a été financé par l’ARAA-CEDEAO (dans le cadre du projet PASANAO cofinancé par l'AFD) et réalisé par Inades-Formation Togo, avec les contributions d’AVSF, la FUCEC et la CPC.



Cacher