Pour que les hommes vivent
de la terre durablement

Atelier : durabilité et résilience de l’agriculture familiale dans la région des Savanes

Accompagner la transition agro-écologique en zone de savanes ouest-africaine : quelles conditions pour le développement de l’agroécologie à l’échelle de larges territoires ?

  • Pays concernés

6 au 7 juin 2018 à l’hôtel Marguo City (Adidogomé – Lomé)

Communiqué de presse

Les 06 et 07 juin 2018 se tient à Lomé l’atelier « Accompagner la transition agro-écologique en zone de savanes ouest-africaine : Quelles conditions pour le développement de l’agroécologie à l’échelle de larges territoires ? » organisé par l’ONG Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF).

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet « Durabilité et résilience de l’agriculture familiale dans la région des Savanes » mis en œuvre par AVSF en partenariat avec l’ONG Recherche, Appui et Formation aux Initiatives d’Auto-développement (RAFIA). Ce projet a été mis en œuvre dans six cantons de la région des Savanes de juillet 2014 à juin 2018 avec un financement par le Fond Français pour l’Environnement Mondial (FFEM). L’objectif global du projet est de lutter contre la dégradation des terres par le développement d’une agriculture durable, d’un point de vue environnemental, économique et social. L’Union Régionale des Organisations de Producteurs de Céréales des Savanes (UROPC-S) est le partenaire principal et bénéficiaire du projet. L’institut de Conseil et d’Appui Technique (ICAT) et l’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA) ont également été fortement impliqués dans le projet.

Le présent atelier d’échange au niveau sous régional vise en particulier à établir un dialogue et un plaidoyer autour de l’agroécologie, avec la participation d’organisations paysannes, d’institut de conseil agricole, des représentants des ministères de l’agriculture et de l’environnement et le secteur de la recherche, originaires du Togo et des pays ouest-africains représentés (Mali, Burkina Faso, Bénin). L’objectif général de l’atelier est ainsi de présenter les premiers résultats et les performances des pratiques agroécologiques en zone de savanes et de sensibiliser les services publics et décideurs politiques sur les leviers possibles et les conditions de développement pour favoriser un changement d’échelle dans l’intégration de pratiques agroécologiques en Afrique de l'Ouest. Le public présent est constitué de représentants des ministères de l’agriculture et de l’environnement, des représentants de la CEDAO-ARAA, de bailleurs de fonds, du secteur de la recherche ainsi que des organisations paysannes, des ONGs et instituts de conseil agricole.

Deux séquences comprenant des présentations des participants et des débats se succèdent pendant les deux journées de l’atelier. La première séquence porte sur les pratiques agroécologiques développées, les résultats et effets obtenus dans le cadre du projet « Durabilité et résilience de l’agriculture familiale dans la région des Savanes au Togo » et d’autres initiatives dans des zones agro-climatiques similaires d’Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Bénin, Mali). La deuxième séquence approfondit les perspectives d’action pour créer des conditions socio-économiques et des politiques publiques favorables au changement d’échelle dans la transition agroécologique.

Cet atelier se positionne au service de la promotion et du développement de l’agroécologie : les exemples concrets et les nombreux échanges montrent que la transition agroécologique est possible et viable économiquement, mais nécessite une implication politique forte et l’engagement des acteurs de tous horizons (organisations de producteurs, conseil agricole, recherche, ONGs, et acteurs économiques locaux).