Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Une production durable de vétiver et cacao en Haïti

Protection des bassins versants dans les terroirs de production de vétiver et cacao afin de lutter durablement contre l’érosion des sols et contribuer à la diversification des revenus de 2400 producteurs

Projet FILIEVET (Filières vertes), réalisé en partenariat avec l’ONU Environnement, Un Enfant par la Main et Ayitika et financé par l’Agence Française de Développement (PRCC), le FFEM, le FEM et la Norvège

Une production durable de vétiver et cacao en Haïti Image principale

Le grand Sud constitue l’une des zones d’Haïti les plus remarquables par sa biodiversité. Cependant l’écosystème subit son plus grand niveau de dégradation surtout avec le passage du dernier ouragan Matthew sur la région en septembre 2016. La mise en place d’actions durables doit être une priorité pour sortir la zone de son état actuel et permettre aux populations paysannes de vivre dignement et durablement de leurs terres. Le Vétiver - destiné à la parfumerie - et le Cacao sont les deux principales productions permettant de générer des revenus  pour ses habitants.

Le projet FILIEVET, débuté en 2019, vise à améliorer la gestion des bassins versants à travers une meilleure gestion de l’eau et la lutte contre l’érosion des sols, tout en soutenant le développement socio-économique des communautés rurales de la côte et des montagnes. Il entend finalement protéger ou restaurer des écosystèmes fragiles du département Sud d’Haïti dont les aires protégées.

Le projet FILIEVET vise à augmenter la résilience des populations paysannes aux risques liés au changement climatique et à réduire le risque de catastrophe via la gestion des écosystèmes en ciblant les zones protégées et des écosystèmes fragiles dans le Sud. Il souhaite renfocer la formation agricole autour des filières du cacao et du vétiver dans le département du Sud pour une production et une commercialisation durable et équitable.

Les actions du projet consistent donc à :

1) Développer des filières agricoles viables pour les produits des systèmes agro forestiers cacaoyers, afin de favoriser le développement de ces systèmes dans les bassins versants et générer des revenus durables pour plus de 300 producteurs (dont 30% de femmes) grâce en particulier à la fermentation d'un cacao de qualité et des accords équitables de commercialisation entre organisations de producteurs et des acheteurs locaux ou internationaux ;

2) Rendre durable la filière vétiver afin, d’une part, de lutter contre la dégradation des bassins versants en amont des aires marines protégées, et d’autre part, de contribuer à l’augmentation et la diversification des revenus des 1383 producteurs membres de 8 coopératives de vétiver (dont 20% sont des femmes). Le projet vise la mise en place d'accords entre coopératives de petits producteurs, exportateurs et parfumeurs internationaux pour des conditions d'achat et de contractualisation justes et équitables, sur la base du respect d'un cahier des charges visant une production durable de vetiver.

3) Renforcer les capacités des acteurs dans les domaines de la gestion des bassins versants, l’utilisation de pratiques agro-écologiques et de techniques de protection des sols et des ravines en tenant compte de l’intérêt économique et du contexte social local.

Les composantes (1) et (2) sont mises en œuvre par AVSF avec l'appui technique de l'entreprise haïtienne Ayitika pour l'installation de parcelles cacaoyères. La composante (3) est mise en œuvre par Un Enfant par la Main