Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Praxis

Les actions innovantes d'AVSF : Des agents communautaires de santé animale à Madagascar

Editeurs : AVSF
Auteurs : Miller Manuelle
Pleurdeau Grégoire
Rakotoarimanana Ravo
Année : 2020

Les actions innovantes d'AVSF : Des agents communautaires de santé animale à Madagascar

Publiée dans la collection "Les actions innovantes d'AVSF", cette note présente les résultats d’une action engagée de 2015 à 2018 dans le Sud de Madagascar, avec le soutien de l’Union Européenne et de l’Agence française de Développement, qui visait à former et intégrer des auxiliaires villageois dans le maillage et dispositif vétérinaire des régions Anosy et Androy. Le projet avait pour objectif de former un nouveau type d’Agents communautaires de santé animale (ACSA ou MMAV à Madagascar) dans ces régions, grâce à la définition d’un cadre commun sur le statut et le référentiel métier, traduit en une formation unique, co-construit avec les acteurs locaux et institutionnels de la santé animale. Les résultats atteints sont probants : une couverture de proximité en santé animale plus étendue au profit des agro-éleveurs, une activité secondaire rémunératrice pour les éleveurs formés et une amélioration significative de la santé animale dans les zones d’intervention. L’ambition de l’action était également d’établir d’établir un cadre harmonisé qui puisse ensuite être adopté officiellement et répliqué à une échelle nationale dans les régions où le contexte y est propice et où ces Auxiliaires peuvent apporter une plus-value aux éleveurs locaux : référentiel d’activité, référentiel de certification et référentiel de formation. Ce projet pilote aura donc permis de concevoir et tester la mise en place d’une nouvelle catégorie d’acteurs de la santé animale en partenariat avec les acteurs publics, permettant de progresser vers la reconnaissance officielle des ACSA (MMAV) à Madagascar.


En savoir plus

Les actions innovantes d'AVSF : Des agents communautaires de santé animale à Madagascar

Publiée dans la collection "Les actions innovantes d'AVSF", cette note présente les résultats d’une action engagée de 2015 à 2018 dans le Sud de Madagascar, avec le soutien de l’Union Européenne et de l’Agence française de Développement, qui visait à former et intégrer des auxiliaires villageois dans le maillage et dispositif vétérinaire des régions Anosy et Androy. Le projet avait pour objectif de former un nouveau type d’Agents communautaires de santé animale (ACSA ou MMAV à Madagascar) dans ces régions, grâce à la définition d’un cadre commun sur le statut et le référentiel métier, traduit en une formation unique, co-construit avec les acteurs locaux et institutionnels de la santé animale. Décrite sans cette cette note étape par étape, la démarche se base sur l’amélioration de la qualification et de la capacité technique des agents impliqués dans le service vétérinaire de proximité. Les résultats atteints sont probants : une couverture de proximité en santé animale plus étendue au profit des agro-éleveurs, grâce à 114 ACSA répartis dans les 5 districts d’intervention, présents dans un rayon de 10 km autour de leur village, une activité secondaire rémunératrice pour les éleveurs formés et une amélioration significative de la santé animale dans les zones d’intervention, grâce à une meilleure application des mesures de prophylaxie et un renforcement de la surveillance sanitaire.

L’ambition de l’action était également d’établir d’établir un cadre harmonisé qui puisse ensuite être adopté officiellement et répliqué à une échelle nationale dans les régions où le contexte y est propice et où ces Auxiliaires peuvent apporter une plus-value aux éleveurs locaux. Ont ainsi été formulés et validés un référentiel d’activité qui décrit les compétences principales des ACSA et le cadre dans lequel ils exercent leurs fonctions, un référentiel de certification qui décrit les modalités d’évaluation, enfin un référentiel de formation qui décrit le contenu et les modalités de délivrance de la formation. Ce projet pilote aura donc permis de concevoir et tester la mise en place d’une nouvelle catégorie d’acteurs de la santé animale en partenariat avec les acteurs publics, permettant de progresser vers la reconnaissance officielle des ACSA (MMAV) à Madagascar.

 



Cacher