Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Soutien aux femmes éleveuses dans la région de Matam au Sénégal

AVSF soutien l’émancipation des femmes vulnérables par le développement d’activités d’embouche ovine et d’activités de formation fonctionnelle dans la région de Matam au Sénégal

Bailleurs principaux : AFD, OIF ; Bénéficiaires directs : 100 femmes, dont 20 jeunes, environ 4 000 agro-éleveuses

Soutien aux femmes éleveuses dans la région de Matam au Sénégal Image principale

Contexte

Le département de Matam se caractérise par un conservatisme religieux et culturel, qui se traduit par un fort patriarcat qui limite les chances d’accès des femmes à certains biens, services ou aux sphères décisionnelles. Cela réduit fortement la réussite, la reconnaissance et la valorisation de leurs activités économiques et fait peser sur elles des tâches domestiques lourdes qui les freinent dans leurs capacités entrepreneuriales. 

Par exemple, les femmes peinent à obtenir l’accord obligatoire de leur mari pour se rendre hors de leur village, et restent ainsi dépendantes des hommes dans leur activité d’embouche ovine, notamment aux étapes de la commercialisation. Alors que hommes et femmes pratiquent de l’élevage ovin, les hommes ont également la primauté dans les décisions liées aux exploitations, via un contrôle quasi-exclusif du foncier et des décisions  financières du ménage (à 91% prises par les hommes). 

La limitation de l’autonomisation des femmes ne constitue donc pas seulement un frein à l’épanouissement socio-professionnel des femmes, mais elle limite aussi le bien-être social et économique des hommes et de la société en général.

Méthodologie

La professionnalisation de l’activité d’élevage ovin par les femmes de Matam permettra d’augmenter leurs revenus et de renforcer leur autonomie. Les activités de sensibilisation et médiation pour améliorer leurs accès aux moyens de production (foncier, eau) et le renforcement du dispositif de microcrédit sur le principe « Qui reçoit donne» permettra à cette autonomisation de s’inscrire dans la durée.

Le renforcement de la fédération, à la fois par l’amélioration et le développement des services qu’elle fournit à ses membres que sur le plan organisationnel, permettra d’améliorer la place des femmes dans la société villageoise et leur visibilité auprès des institutions locales (communes, chefs villageois et religieux, services de l’Etat, etc.).

L’amélioration du dialogue et de la coopération avec des alliés à masculinité positive permettra de diminuer les inégalités de genre, de renforcer la place des femmes dans les décisions du ménage et leur autonomie. 

Objectifs

· Contribuer à l’égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des filles pour une réduction de la pauvreté au Sénégal

· Renforcer  l’accompagnement des femmes en situation de vulnérabilité pour le développement de leurs capacités entrepreneuriales et le développement d'activités génératrices de revenus (AGR) formelles leur permettant de satisfaire leurs besoins.

· Favoriser l’éducation et la formation professionnelle des femmes grâce à l'usage des technologies du numérique.

Public visé 

Les groupes cibles concernés par l’action sont : 

· La Fédération Jokerre Endam qui bénéficiera du renforcement de ses actions.

· Les ménages des 100 agro éleveuses accompagnées qui vont s’impliquer dans la mise en œuvre d’une approche dédiée à la promotion, à la défense et à l’intégration des droits des femmes et des jeunes filles via l’élevage.

Résultats attendus

· Les femmes agro éleveuses vulnérables développant des élevages d'ovins s'insèrent durablement dans les filières locales

· La fédération Jokerre Endam renforce ses services de soutien aux femmes agro éleveuses membres sur l'accès et la maîtrise des moyens de production en élevage.

· Grâce à la formation et aux technologies numériques, les capacités des femmes et jeunes femmes agro éleveuses sont renforcées sur l’entrepreneuriat agricole et l'élevage durable pour un meilleur accès aux opportunités financières et d'installation

· Les femmes agoréleveuses de la Fédération Jokerre Endam renforcent leurs capacités de dialogue et de coopération avec les hommes (maris, chefs de villages, etc.)

Partenaires 

AVSF présente au Sénégal depuis près de 30 ans, met au service des communautés paysannes menacées par l'exclusion et la pauvreté, les compétences de professionnels de l’agriculture, de l’élevage et de la santé animale. 

Elevage Sans Frontières appuie le perfectionnement des itinéraires d’élevage, le déploiement de l’approche dédiée au Genre et la professionnalisation des agro-éleveuses.

La Fédération féminine Jokerre Endam assure la pérennité et à la diffusion des pratiques et mécanismes promus.

Le Directoire national  des femmes en élevage (DINFEL) avec son réseau aide à la mobilisation et la sélection des femmes pour la constitution des réseaux de santé animale et de relais dédiés à la promotion du Genre.

Période du projet

2021