Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Assistant-e technique expatrié-e en Zambie (Volontariat de Solidarité Internationale)

Voir l'annonce en pdf 

Date d'arrivée souhaitée : mai 2022

Formation et parcours d'intégration : 1 semaine de formation au départ par le SCD proche Lyon (du 4 au 8 avril 2022) 3 jours d’intégration à AVSF–Lyon

Type de contrat : Volontariat de Solidarité Internationale (VSI), contrat porté par le Service de Coopération au Développement (SCD) 

Durée du contrat : 20 mois

Indéminité mensuelle nette : 850 euros / mois

Avantages sociaux : 

- Prise en charge des billets d’avion (aller et retour)

- Forfait installation

- Couverture sociale pour l’expatrié et sa famille : CFE ; mutuelle ; prévoyance ; assurance rapatriement sanitaire 

Eléments de contexte

AVSF n’est pas actuellement présent en Zambie, mais souhaite développer des activités dans ce contexte, sur la base de divers partenariats avec des structures travaillant de longue date dans le pays. C’est donc à travers du présent projet, « Semer la coexistence » qu’AVSF va démarrer des activités de terrain en Zambie, en s’associant de manière étroite avec l’association Melindika.

Melindika est une association française de loi 1901 créée en 2016 qui a pour but d’agir pour le développement rural des familles paysannes de la chefferie de Musungwa (356 familles soit environ 1700 personnes) en bordure du parc national de Kafue en Zambie par la mise en œuvre de compétences propres aux domaines de l’élevage et de la bonne gestion des ressources naturelles. L’occupation humaine dans la zone augmente du fait de la croissance démographique et de l’arrivée dans la région depuis une dizaine d’années de populations qui migrent depuis le Sud du pays pour s’installer dans ces zones arborées en raison de la fertilité des sols. Cette expansion humaine et agricole a pour effet une perte de l'habitat de l'éléphant, une dégradation de leur fourrage et une réduction de la connectivité du paysage par rapport à leur aire de répartition historique. A mesure que leurs habitats se réduisent, les éléphants sont progressivement en contact plus étroit avec l'homme, ce qui entraîne des conflits humain/éléphant (CHE) plus fréquents et plus sévères pour l'espace et les ressources en bordure du parc.

Ainsi, le CHE menace les vies humaines, les moyens de subsistance et les communautés locales et entraîne la dégradation des habitats et le déclin des populations d’éléphants. Le présent projet de partenariat entre AVSF et Melindika vise à expérimenter une méthode d’atténuation voire de résolution des CHE grâce à une méthodologie innovante d’organisation territoriale agricole et écologique participative permettant de concilier la légitimité des populations à vivre de leurs terres ancestrales agricoles et le droit des éléphants à migrer à la recherche de nourriture.

Au travers de ce poste de VSI, AVSF accompagnera donc l’équipe de Melindika pour le test, la validation et le déploiement de cette méthodologie.

Description du poste

Le SCD a la charge du suivi administratif et financier du contrat du VSI. Sous la responsabilité hiérarchique de la Directrice Technique d’AVSF et fonctionnelle de la chargée de programme en charge du suivi du dossier, et en coordination étroite et quotidienne avec les équipes de l’association Melindika, l’Assistant· technique sera chargé.e des missions suivantes :

1. Mettre en œuvre l’étude pour la mise en place de parcelles tests pour les clôtures biologiques – Mai 2022 à Avril 2023

Développer le protocole et mettre en œuvre une étude sur la compréhension locale du conflit humain/éléphant (CHE), la cartographie participative des différentes zones d’intérêt écologiques et agricoles de la chefferie, la sélection de deux cultures non appétissantes d’intérêt et la mise en place de parcelles de culture tests : 

· Inventaire des différents systèmes de cultures au sein des communautés

· Compréhension de l’histoire et du contexte actuel local du CHE au sein de la chefferie

· Compréhension du régime foncier et du rôle des institutions publiques (gouvernementales et traditionnelles) dans l’accès à la terre et la gestion des ressources naturelles.

· Cartographie participative de la zone d’étude : identification des couloirs de passage habituels des éléphants, des zones habitées et des terres agricoles.

· Etude et classement des cultures non appétentes alternatives au maïs en fonction de leur viabilité écologique, économique et culturelle locale et identification des 2 cultures à retenir

· Etude des mouvements et du comportement des éléphants en bordure du parc (en partenariat avec les acteurs de la conservation locaux publics et privés)

· Identification des différents acteurs des communautés et du parc qui pourraient diriger le co-développement, la co-implémentation et la co-gestion des stratégies d’atténuation choisies

· Mise en place et suivi-évaluation des parcelles de démonstration des cultures non appétentes pour la saison des pluies 2022

· Rédaction du rapport de l’étude et formulation du projet pilote

2. Mise en œuvre des activités du projet pilote issu de l’étude préliminaire – Mai à Décembre 2023

Mettre en œuvre, en collaboration avec les équipes de Melindika, des activités identifiées dans la première phase, pour l’atteinte des trois objectifs spécifiques suivants, et selon les modalités de mise en œuvre détaillées à l’issue de la 1ère phase : 

· Diminuer les pertes de récoltes liées aux attaques d’éléphants, par la mise en place 

· Augmenter la capacité des ménages à faire face aux pertes de récoltes

· Sécuriser la cohabitation des hommes et des éléphants

· Rédiger un premier rapport de mise en œuvre des activités du projet pilote, incluant l’identification des freins, leviers, difficultés et réussites à capitaliser pour la suite de la mise en œuvre

· Développer la méthodologie de suivi-évaluation des activités du projet pilote pour permettre le suivi de la réalisation au-delà de la période du volontariat

Conditions de vie : 

Poste basé 16 mois sur 20 (de Mai à Décembre 2022, même période 2023) sur le terrain à Shandavu Camp et dans les villages de la chefferie de Musungwa, district d’Itezhi-Tezhi, Province du Sud, Zambie  – Hébergement dans le Camp de base de Melindika (cadre de vie atypique, en bengalow en brousse, entre les communautés et le parc National de Kafue, avec accès internet), situé à 370km de Lusaka, soit environ 6h de route, et à 30km (45 minutes de route) de la ville la plus proche, Itezhi-Tezhi – Accueilli-e au sein de l’équipe d’environ 8 personnes de l’association Melindika. Allers-retours ponctuels à prévoir à Lusaka.

Pour les 4 mois restants (Janvier à Avril 2023), basé en capitale à Lusaka, avec allers-retours ponctuels sur le terrain (dans les communautés) pour le suivi des parcelles (camp de Melindika non accessible pour logement permanent pour cette période, saison des pluies)

Les conditions de sécurité sont bonnes tant sur le terrain qu’à Lusaka. Le/la VSI respectera les règles de sécurité en vigueur tant au SCD, à AVSF qu’au sein de l’équipe Melindika localement 

Profil du ou de la candidat-e : 

· Le ou la candidat-e sera de formation supérieure en sciences agronomiques ou de l’environnement, avec une orientation axée sur les domaines de la gestion des ressources naturelles ou de l’aménagement du territoire rural/développement agricole. Le/la candidate disposera d’une formation en solidarité internationale ou métiers de la coopération et un intérêt fort pour le développement agricole ;

· Il/elle disposera d’une maîtrise de l’anglais professionnel, langue de travail pour le projet ;

· Il/elle aura une expérience professionnelle d’environ 2 années (y compris stages) ; 

· Il/elle disposera d’une aptitude forte au travail d’équipe et de terrain, ainsi qu’une grande capacité d’autonomie et d’initiative ;

· Il/elle disposera de capacités de synthèse, d’animation, de concertation et de dialogue ;

· Il/elle aura de fortes qualités relationnelles, de même qu'une forte capacité d'adaptation ;

· Une expérience préalable (y compris stage) en Zambie ou dans un pays de la zone Afrique (en particulier anglophone) serait un plus ;

· Il/elle sera titulaire du permis de conduire (permis B). Le permis 2 roues serait un plus

Les candidats-es intéressés-es adresseront leur candidature (LM + CV) avant le 31 mars 2022 avec la référence : AT-VSI Zambie 2022 à l’adresse suivante : AVSF Département Ressources Humaines – mail : recrut@avsf.org

Un retour sera donné sur la pré-sélection des profils, et un entretien organisé fin mars – début avril 2022