Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Praxis

Culture durable du quinoa en Bolivie : pratiques individuelles et normes communautaires

Editeurs : AVSF
Auteurs : Dorian Félix
Année : 2008
Nouvelles publications "Quinoa, Marché et Territoire"

Depuis 2000, AVSF accompagne des producteurs aymaras de quinoa des hautes terres du sud de Bolivie pour promouvoir des modes de production à même d'assurer la durabilité de la culture du quinoa dans un contexte de croissance très forte de la demande sur les marchés internationaux. Le livre "Quinoa et Territoire", publié en espagnol, relate comment s'est noué un dialogue avec les parties prenantes pour atteindre ce résultat. Un accent particulier est mis sur les méthodes utilisées et les leçons de cette expérience. Une version synthétique en français des références techniques produites est disponible.



En savoir plus

Culture durable du quinoa en Bolivie : pratiques individuelles et règles communautaires


Ce document synthétique présente les apprentissages et référentiels techniques développés au sein du projet INTERSALAR d'AVSF en Bolivie, relatifs à la définition de pratiques individuelles et collectives pour une production durable du quinoa dans les écosystèmes fragiles d'altitude du Sud bolivien.

En dépit de conditions climatiques extrêmes, cette région de l’altiplano bolivien située entre 3.600 et 6.000 mètres d'altitude à proximité des deux plus grands déserts de sel de la Bolivie (salars de Thunupa -ou d’Uyuni- et de Coipasa) se caractérise par son climat et ses sols propices à la culture du quinoa, pseudo-céréale (chénopodiacée) andine. Le quinoa bénéficie du développement d’un marché mondial vers les pays andins mais également vers de nombreux pays du nord (principalement l’Europe, les Etats-Unis et le Japon). L’augmentation du prix et de la demande a permis aux petits producteurs d’améliorer leurs conditions de vie en augmentant leurs revenus. Il a ainsi provoqué un phénomène d’augmentation quasi-général des surfaces cultivées en quinoa, qui n’est pas sans causer de préoccupants problèmes sociaux et environnementaux : érosion des sols, etc. Outre les producteurs eux-mêmes et les autorités locales, les opérateurs français du commerce équitable, impliqués depuis quelques années dans la filière quinoa, se préoccupent également à juste titre des impacts négatifs à moyen terme pour les petits producteurs boliviens d’un système censé améliorer durablement leurs conditions de vie. Mais l’intégration du quinoa dans la filière équitable a permis de poser clairement aux producteurs et acteurs économiques la question des conditions requises pour que l'amélioration réelle des conditions de vie des familles paysannes ne soit pas affectée, à court ou moyen terme, par les processus précédemment décrits.

Quelles sont donc les pratiques individuelles et les règles collectives qui peuvent assurer une culture du quinoa respecteuse de l'environnement de cet écosystème fragile ? Ce document tire les enseignements de 8 années de coopération avec les communautés et organisations de producteurs de la zone. Il est issue d'une réflexion et d'un travail de terrain réalisé avec les organisations de producteurs de quinoa ANAPQUi et CECAOT, et de la propre expérience d'AVSF, qui a été depuis partagé avec les opérateurs économiques européens.

 

Ce document synthétique est aujourd'hui complété par un ouvrage complet édité en espagnol "Quinoa y Territorio" relatant l'ensemble des approches, des méthodes et des enseignements de ce projet.

Accédez au document "Quinoa y Territorio" en espagnol


Cacher