Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Praxis

Filière local lait en Afrique de l'Ouest : rôle des OPR, des petits et moyens éleveurs dans la pleine expression de son potentiel

Editeurs : AOPP
AVSF
ICD
VSF-Belgique
Auteurs : Chapon Marc
Tourette-Diop Isabelle
Année : 2011
Le potentiel de la filière lait local en Afrique de l'Ouest : les actes du séminaire sous-régional de Bamako (septembre 2010)


La production locale de lait éprouve des difficultés à faire face à la demande des Etats qui effectuent des importations massives de produits laitiers pour combler le déficit structurel. Organisé conjointement par AVSF, VSF Belgique, l'AOPP (Mali) et ICD (Mali), cet atelier a regroupé les différents acteurs de la filière lait local de la sous-région ouest africaine, afin d'identifier les priorités et moyens à mettre en oeuvre en faveur de sa dynamisation et pour enclencher une réaction d'envergure des Etats, des bailleurs, des organisations régionales et des éleveurs eux-mêmes au profit de la filière lait local.


En savoir plus
Filière lait local en Afrique de l’Ouest : rôle des organisations paysannes, des petits et moyens éleveurs pour la pleine expression de son potentiel
Actes de l'atelier à Bamako du 15 au 17 septembre 2010

Un atelier « Filière lait local en Afrique de l’Ouest : rôle des organisations paysannes, des petits et moyens éleveurs pour la pleine expression de son potentiel » s’est tenu à Bamako du 15 au 17 septembre 2010. L’objectif de cet atelier était de mutualiser des connaissances concernant les filières laitières locales impliquant les petits et moyens éleveurs dans les pays de la sous région d’Afrique de l’Ouest et d’Haïti et de dégager des voies pour son développement. Il a été organisé par AVSF en partenariat avec l’AOPP (Association des organisations professionnelles paysannes), ICD (Initiative Conseil Développement), VSF Belgique et a été financé par l’AFD et l’Inter-Réseaux / Adeprina, respectivement maître d’ouvrage et maître d’ouvrage délégué du programme PAAR (programme appui aux acteurs ruraux) dans lequel s’inscrit cet atelier.

Ouvert par Madame Madeleine BA, Ministre de l’Elevage et de la Pêche du Mali, cet atelier a rassemblé durant 3 jours plus de 80 personnes représentant des organisations de producteurs et de transformateurs du Mali, du Burkina Faso, du Sénégal, du Niger ainsi que d’Haïti, des institutions d’appui à la filière laitière de ces pays, des organismes de recherche (Cirad) et régional (UMOA), et des consommateurs. L’intervention de Laurent Cartier, éleveur laitier en Haute Marne, membre du Conseil d’Administration d’AVSF, a contribué à des échanges sur l’évolution des modes de production et de commercialisation et le rôle des politiques publiques.

L’élevage bovin à vocation mixte lait-viande tient une place centrale dans la sous région sahélienne et de très nombreux pays dans lesquels prédominent les systèmes de production en polyculture–élevage. Il contribue aussi bien à la subsistance alimentaire des familles qu’à la génération de revenus et la création d’emplois sur les territoires de production. Les expériences issues de pays de la région et d’Haïti présentées en atelier ont mis en évidence les potentiels des filières laitières locales pour contribuer à la sécurité alimentaire rurale et urbaine, à l’économie locale et nationale. Elles sont complémentaires de filières basées sur des importations de poudre de lait, outil des Etats pour satisfaire la demande urbaine. Mais leur développement bute sur de nombreuses contraintes depuis la production jusqu’à la commercialisation de produits transformés. Ces contraintes ont été listées et les conditions d’un développement de ces filières ont été discutées ; elles concernent les évolutions des systèmes de production, de transformation et de commercialisation (aspects techniques, organisationnels, financiers, d’accès des éleveurs aux services et au marché). Avec cette perspective, l’atelier a débouché sur un ensemble de recommandations qui s’adressent aux différents acteurs sans oublier la nécessité de politiques et de mesures publiques favorables à ces filières locales. L’atelier s’est conclu sur la nécessité de créer et animer un réseau régional des organisations professionnelles des acteurs de la filière lait.



Cacher