Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Adaptation au changement climatique au Nicaragua

Mise en place d'un dispositif d'études, formation et concertation pour la mise en place d'actions visant la réduction de la vulnérabilité relative à la sécurité alimentaire et au changement climatique.

Adaptation au changement climatique au Nicaragua Image principale

Le Nicaragua, et l’Amérique Centrale de façon générale, est régulièrement touché par des phénomènes climatiques qui ont un grand impact sur les populations (ouragans, sècheresse, etc.). Les scénarios de l’IPCC (Intergovernmental Panel on Climate Change) pour l’Amérique Centrale, ne sont pas très encourageants. Ils prévoient une augmentation importante de la température moyenne et de la variabilité des précipitations. Ces altérations climatiques toucheront plus particulièrement les populations les plus vulnérables de par leurs effets directs sur les cycles de culture, les expositions à des températures extrêmes, les déficiences ou excès hydriques, etc. Elles ne feront qu’aggraver la situation d´insécurité alimentaire et nutritionnelle de populations déjà très fragiles.

Une priorité politique a été donnée à cette thématique, par les institutions impliquées dans la souveraineté et sécurité alimentaire-nutritionnelle (SSAN) et la lutte contre le changement climatique. Cependant elles font face à des grandes difficultés pour mettre en place des réponses coordonnées et effectives, avec une participation réelle des acteurs sociaux à différents niveaux (local et national).

Pour faire face à cette situation, AVSF a établi des alliances avec des organisations espagnoles spécialisées en sécurité alimentaire (l´Institut d´Études de la Faim – IEH) et en changement climatique (La Fondation de Recherche sur la Climat – FIC) ainsi qu’avec des universités nicaraguayennes regroupées dans le Conseil Interuniversitaire pour la Souveraineté et Sécurité Alimentaire (CIUSSAN). Par ces alliances, nous cherchons à apporter à la définition et la mise en marche de stratégies effectives d’adaptation qui contribuent à respecter, protéger et garantir le droit à l’alimentation de la population nicaraguayenne.

Les actions réalisées, cherchent à créer des capacités pour analyser les effets du changement climatique sur la sécurité alimentaire et, à partir de là, définir des stratégies prioritaires qui contribuent à améliorer les moyens de subsistance des populations locales ainsi que leur résilience face à des événements climatiques extrêmes. Dans ce but, trois axes de travail, sont articulés de façon étroite :

  • La réalisation de formations appliquées dirigées vers des vulgarisateurs, techniciens et enseignants des institutions publiques,  ONG´s, universités et gouvernements locaux.
  • La création et animation d´espaces de dialogue, pour influer dans la définition de politiques publiques qui permettent la définition et mise en place de stratégies qui contribuent à la croissance économique des populations les plus vulnérables au changement climatique.
  • Le travail direct dans des communautés rurales, pour définir avec elles, depuis leurs connaissances locales, les stratégies les plus adéquates d´adaptation au changement climatique en matière de sécurité alimentaire. Ces communautés sont situées dans des zones montagneuses de climat tropical sec (Matagalpa et Nueva Segovia) et se composent de populations paysannes en situation d´exclusion sociale et de haute vulnérabilité environnementale et climatique.

Cette action est financée par l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID).