Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Micro-irrigation à Madagascar

Amélioration de la sécurité alimentaire de plus 10 000 familles par l'installation de 10 000 systèmes de micro-irrigation et de ferti-irrigation dans des zones d'économies paysannes appauvries.

En partenariat avec les Communautés locales, les projets PPRR, PROSPERER, AROPA et AD2M

  • Micro-irrigation à Madagascar Image principale
  • Fenoarivo et Tanjombato
  • Maraichage
  • Montage installation irrigation
  • Installation micro-irrigation en fonctionnement
  • Enfant et Irrigation
  • Beneficiaires et Irrigation
  • Formation pratique Ambatofotsy
  • Atelier d'evaluation Lavoloha
  • Atelier d'evaluation Lavoloha
  • Preparation campagne Antsirabe
  • Preparation campagne Antsirabe
  • Foire Imerintsiatosika
  • Foire Imerintsiatosika demonstration
  • Point d'hygienisation Imerintsiatosika
  • Femme champs
  • Enfant champs
  • Bénéficiaires arrosant
  • Utilisation systeme irrigation
  • Vue champs irrigue
  • Travaux champs
  • Travaux champs
  • Travaux champs
  • Eau
  • Champs
  • Champs
  • Troupeau
  • Plantes
  • Jardin
  • Plantations
  • Jardin
  • Reservoirs eau
  • Jardin

De 2009 à 2012, AVSF a mis en œuvre pour le compte du FIDA, le programme SCAMPIS de développement de la micro-irrigation goutte-à-goutte à Madagacascar. Ce projet a couvert plus de 60 communes des Hautes Terres Centrales et de la Côte Est avec de fortes contraintes en eau pendant une large période de l’année.

Le projet a relevé le double-défi de concevoir et diffuser à des familles paysannes vulnérables des kits de micro-irrigation à faible coût destiné à irriguer des surfaces maraichères de 100 à 400 m2 par unité, tout en établissant un réseau local d'artisans fabricants et de distributeurs qui puissent assurer de manière pérenne la diffusion et le service après-vente. Deux petites entreprises assurent aujourd'hui la fabrication et distribution de ces kits et de pompes à pédales, développées à partir de modèles indiens. Le coût des kits et pompes malgaches s'est avéré de 20% inférieur aux modèles indiens importés. Pour une famille paysanne, l'amortissement d'un tel kit est réalisé après à peine une 1ère campagne agricole de maraîchage.

Le projet SCAMPIS a ainsi permis d'améliorer le revenu de près de 10 000 petits paysans maraîchers. La micro-irrigation a facilité l’exploitation de terres avec des difficultés d'accès à l'eau. Tout en limitant le coût de la production, elle a permis d'améliorer les rendements et la qualité sanitaire des produits L’irrigation goutte à goutte réduit la consommation en eau et d’autres effets néfastes comme le lessivage des éléments fertilisants, le compactage des sols, le développement des maladies, ...  L'évaluation réalisée auprès des familles ayant adopté ces kits a démontré que cette technique permet d’irriguer une superficie 5 à 6 fois plus grande avec une même quantité d’eau, et d’obtenir une marge de plus de 70% à plus de 200% selon les productions.

L'enjeu est maintenant d'appuyer ces familles paysannes à mieux s’insérer dans les filières vivrières locales, notamment d'alimentation des marchés urbains et ruraux en produits maraîchers de qualité, soit en vente directe, soit en alliance avec certaines entreprises locales de transformations.

Le projet SCAMPIS a été financé via le FIDA, par COOPERNIC.