Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Pastoralisme et lutte contre la désertification au Nord Sénégal

Appui technique à 2000 familles d'agropasteurs et aux collectivités locales pour une gestion concertée des ressources pastorales dans le Ferlo (plan concerté d'aménagement, hydraulique pastorale, régénération de végétation).

En partenariat avec les collectivités de Matam et de Louga, l'ONG EGAB et les organisations d'éleveurs

  • Zebu
  • Troupeau
  • Charette anes
  • Reservoir Biogaz en ciment - Biodigesteur
  • Reservoir Biogaz en ciment - Biodigesteur
  • Secheresse
  • Troupeau et berger
  • Enfants
  • SEPAGEIT20110013
  • Village
  • Troupeau
  • Femme et zebu
  • Enfants
  • Environnement village

Les régions de Matam et Louga, au nord ouest du Sénégal et au coeur de la zone sylvopastorale, ont initié, en partenariat avec AVSF, le FFEM (Fonds Français pour l'Environnement Mondial) et la région Auvergne Rhône-Alpes, la conception de ce projet dont l’objectif est de contribuer à une régulation équitable et durable de l’accès aux ressources pastorales.

Malgré son potentiel, l’élevage dans cette zone est confronté à des difficultés liées aux feux de brousse, au mauvais suivi sanitaire, à l’insuffisance des points d’eaux permanents et à une mauvaise gestion des associations d’usagers de l’eau et des unités pastorales existantes (une unité pastorale est une espace géographique où vivent des populations ayant les mêmes intérêts économiques, les mêmes parcours pastoraux, utilisant les mêmes points d'eau et exploitant les mêmes zones agricoles.) Par ailleurs, l’étendue de la zone, son enclavement, l’insuffisance de l’encadrement technique de proximité, l'absence d'un plan d'aménagement de l'espace et le manque d'infrastructures socio économiques de base, constitue des contraintes majeures à la gestion durable des ressources naturelles.

Le projet vise la restauration de l'écosystème pastoral et l'atténuation de la dégradation des ressources naturelles du Ferlo à travers l’organisation de l’espace agrosylvopastoral par la mise en place d'unités pastorales. Les unités pastorales permettent une démarche consensuelle de l’ensemble des parties prenantes pour la gestion et sauvegarde du foncier collectif; la gestion des terres du domaine nationale étant une compétence transférée par l'Etat aux collectivités locales, l'UP reçoit de ces dernières une délégation à la gestion des ressources pastorales (forages, mares, pâturages, prés salés ...)

Les grands axes du projet sont l’accompagnement à la redynamisation des unités pastorales existantes et la création de nouvelles (pour un total de 26 UP); la sensibilisation sur la gestion et la prévention des conflits ; la mise en place d’un Système Pastoral d’Information et d’Alerte Précoce afin d’orienter les pasteurs dans leurs choix de mobilité des troupeaux ; le développement d’activités génératrices de revenus pour les femmes et les jeunes : transformation de produits issus de l’élevage, maraichage, accès à l’énergie rurale.   

Ce projet est soutenu par le FFEM et la Région Auvergne Rhônes-Alpes