Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Post-urgence : Réponse à l'urgence des éleveurs nomades du Nord Mali

Réponse d'urgence pour les familles d'éleveurs de Tombouctou et Gao pour lutter contre la sous-nutrition des enfants et des femmes en particulier, maintenir un dispositif mobile de santé animale et humaine et améliorer l'accès à l'eau

En partenariat avec l'ADESAH, les collectivités territoriales et les organisations de producteurs

Post-urgence : Répondre à l'urgence des éleveurs du Nord Mali Image principale

Au Nord de Tombouctou et de Gao sur une aire géographique d’environ 40 000 km² réside un contexte d’insécurité qui limite les mouvements des populations. Ces zones peu accessibles ne sont pas couvertes par les services de l’Etat et donc très vulnérables.

Dans ce contexte, AVSF et son partenaire l’ONG malienne ADESAH ont mis en place quatre équipes mobiles et 5 postes avancés qui assurent les soins et la prévention en santé animale et humaine, assurent la prise en charge des enfants malnutris aigu sévères et en cas de besoin assurent une réponse aux épidémies tant sur le cheptel que chez les hommes. 
Cette action démarrée depuis 2005 permet d’assurer annuellement environ 30 000 consultations curativesl’information et la formation de relais communautaires (pas d’école dans la zone d’intervention), la vaccination des enfants, les consultations prénatales et le référencement médical pour les cas lourds vers des hôpitaux régionaux, le traitement d’environ 100 000 têtes de bétail.

Cette action est citée en exemple dans les Sommets de Haut Niveau sur les questions d’accès aux services sociaux de base et dans le cadre de l’initiative ‘One Health’. Le dispositif s’inscrit dans la politique nationale de l’Elevage et celle de la Santé au Mali. Cette action a fait l’objet de plusieurs capitalisations diffusées sur le site d’AVSF et lors des rencontres internationales sur le Sahel.

Ce projet a reçu le soutien d’ECHO (Aide Humanitaire de l’Union Européenne) et de la Région AuRA.