Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Gestion des crises et actions de post-urgence

Pour aider les populations rurales à faire face aux crises humanitaires, AVSF agit selon deux modalités : améliorer la prévention et la résilience des populations des territoires régulièrement frappés par les catastrophes et redonner aux victimes leurs capacités de production. 

Séismes ou ouragans, sécheresses ou inondations, invasion d’insectes ravageurs, les populations rurales sont particulièrement vulnérables et régulièrement confrontées aux catastrophes naturelles, aux crises climatiques, lorsqu’elles ne souffrent pas des conséquences de conflits armés. Face à ces catastrophes, l’urgence est d’abord de redonner très rapidement aux familles les capacités de production pour s’alimenter et soutenir leurs besoins économiques vitaux.

C’est le cas au centre et au nord du Mali en situation de crise climatique chronique et de conflits armés. Depuis 2012, AVSF a régulièrement appuyé les organisations paysannes et d’éleveurs avec la distribution de kits de semences et d’outils, d’animaux et d’aliments du bétail. Elle a soutenu le redémarrage et soutient toujours aujourd’hui un service vital de santé mobile mixte vétérinaire et humaine au bénéfice des populations pastorales. Enfin, l’ONG accompagne et renforce les collectivités locales dans leurs capacités à investir dans la réhabilitation ou la construction d’infrastructures productives : parcs de vaccination, puits, forages, canaux d’irrigation, bâtiments de stockage et transformation, tels des mini laiteries, marchés bétails, etc.

Au sud de la Colombie, dans les départements du Cauca et de Nariño, le nouveau projet ECOPAZ vise quant à lui à stabiliser et construire la paix et la bonne gouvernance de territoires ruraux particulièrement impactés par le conflit armé interne. Soutenu par l’Union européenne et les autorités locales (conseils autochtones et collectivités locales), le projet renforce les capacités politiques, techniques et de gestion de 35 organisations communautaires paysannes, de populations autochtones ou d’ascendance africaine. Les actions se concrétisent autour de la promotion de l'agroécologie et par l’implication de ces organisations dans la conception, la négociation et la co-exécution de plans de développement communautaire.

Le deuxième champ majeur d’action d’AVSF est d’améliorer la prévention et la résilience des populations dans les territoires très régulièrement affectés par ces crises. En Équateur et au Pérou, AVSF met en œuvre le programme INUNRED pour prévenir les risques d’inondations, qui dévastent régulièrement les territoires agricoles des côtes des régions de Piura et Manabi. Les axes forts de ce programme s’articulent autour de l’aménagement préventif du territoire avec les collectivités locales et les organisations paysannes, et de la mise en place de systèmes de production agroécologiques et diversifiés, plus résilients en cas d’inondations. Le projet est soutenu par l’Agence humanitaire européenne ECHO et mené en partenariat avec les ONG CESA et PROGRESO du Groupe MAOBI (ancien groupe AVSF).

Publications