Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement
  • Colombie_fr

Un engagement avec les populations indigènes Pasto du Sud de la Colombie
Depuis 2007, AVSF coopère dans le sud de la Colombie avec des organisations indigènes du peuple Pasto et de la société civile qui mettent en œuvre des actions d’aménagement du territoire et de développement local dans les territoires indiens autonomes, de promotion d’une production plus agroécologique et de valorisation des produits locaux de l’agriculture familiale.

D’une superficie de deux fois la taille de la France, la Colombie est le troisième pays le plus peuplé et la quatrième puissance économique d'Amérique latine. Malgré cela, la pauvreté rurale s’élève à plus de 60 % (2006), l’extrême pauvreté à plus de 20 % et le déficit alimentaire est structurel. Près de 70 % des exploitations ont une taille inférieure à 5 hectares et couvrent moins de 4 %  de la surface agricole du pays, mettant en évidence une extrême inégalité dans l’accès au foncier. Selon de nombreux analystes,  celle-ci expliquerait en partie un conflit armé qui perdure depuis plus d’un demi-siècle. En dépit d'une insécurité chronique, la Colombie est un pays qui offre de nombreuses opportunités grâce à un haut niveau d’éducation de sa population et une certaine stabilité de ses institutions. La Colombie est également un pays pionnier : sa Constitution reconnait les droits des populations indigènes (3,4 % de la population) et leur permet une relative autonomie dans la gestion de leurs territoires.

Agroécologie, circuits courts et gestion démocratique des territoires ruraux
Parce que l'insécurité  persiste dans de nombreuses zones rurales du pays, la coopération d’AVSF se limite au département de Nariño au sud du pays. Cette région est très liée socialement et économiquement au Nord de l’Equateur où la coopération d’AVSF est historique et consolidée. Mais c'est aussi des deux côtés de cette frontière que réside depuis toujours le peuple indigène Pasto.  

AVSF met ainsi en œuvre depuis 2011 un projet transfrontalier avec des communautés Pastos : 400  familles paysannes bénéficient ainsi d'assistance technique pour l’amélioration de systèmes de production hautement diversifiés et bios en association avec le mouvement d’Amérique latine d’Agroécologie (MAELA). Plusieurs organisations de producteurs ont été créées ou consolidées pour prendre en charge  des marchés paysans et d'autres dispositifs de vente directe.

Enfin, AVSF facilite la concertation et le dialogue entre les organisations indiennes et les pouvoirs publics, en particulier les collectivités locales, pour que soient prises en compte leurs propositions en matière d'aménagement des territoires et de normes de gestion durable des ressources naturelles.

Nos actions