Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement

Colombie : Former les jeunes pour développer les territoires ruraux

L’agriculture paysanne produit 70 % de la nourriture consommée dans le monde. Pourtant ce sont dans les territoires ruraux que les inégalités s'observent le plus : pauvreté, travail précaire, manque d'accès à l'éducation et à la formation...

Colombie : Former les jeunes pour développer les territoires ruraux Image principale

AVSF intervient en Amérique latine, et notamment en Colombie, avec le projet Jeunesse rurale pour améliorer les dispositifs de formation technique et professionnelle à destination des jeunes ruraux et pour renforcer leur participation active au développement durable et inclusif de leurs territoires.

Un contexte inégalitaire

Afin de connaître le contexte, AVSF a mené un diagnostic sur « l’état de la ruralité et de l'enseignement technique en Colombie », présenté lors d’un événement, le 2 juin dernier, en présence de partenaires locaux. 

Selon le diagnostic, on estime que 81 % du total des terres agricoles colombiennes appartiennent à 1 % des personnes exerçant une activité agricole, une concentration des terres qui fait obstacle à un développement territorial équitable

Le diagnostic souligne pourtant l’existence de nombreuses organisations qui œuvrent à consolider une formation technique rurale en prenant en compte les droits des paysans, le développement d’une dynamique rurale, plus durable, équitable et qui reflète la diversité culturelle locale.

Mais, selon le Comité d'intégration du massif colombien (CIMA), les jeunes en Colombie rencontrent, tout de même, beaucoup de difficultés pour accéder au l'enseignement supérieur. 

Renforcer la formation des jeunes ruraux

Dans ce contexte, le projet Jeunesse rurales mené par AVSF soutient plusieurs initiatives pour développer l’éducation et la formation des jeunes : 

- Signature d’une convention avec le Service national d'apprentissage (SENA) et développement d'une nouvelle formation destinée au secteur rural ; 

- Appuie au Comité d'intégration du Massif Colombien (CIMA) notamment dans le renforcement de son processus de formation en agroécologie ; 

- Soutient à l'Escuela Taller Tumaco, pour promouvoir les entrepreneurs ruraux.

Encourager et former les jeunes ruraux sont les meilleurs moyens pour pallier aux inégalités, contribuer au développement économique, social et culturel des territoires et renforcer la culture paysanne. 

Le projet Jeunesse rurale, présent en Colombie, Equateur, Pérou, Bolivie et Paraguay, bénéficie du soutien du ministère français des Affaires européennes et étrangères. Animé par FranceAgriMer et France Volontaires, coordonné par le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation et opéré par AVSF.