Pour que les femmes et les hommes
vivent de la terre durablement
  • Equateur_fr
  • Homme
  • Femme
  • Beneficiaires
  • Culture
  • Femme lavant son linge
  • Portrait d'une femme tenant une pelle (creusement d'une tranchee)
  • Enfant
  • Filage de la laine
  • Enfants

Une agriculture paysanne  qui résiste face à l’industrie agroalimentaire

Petit pays d'Amérique du Sud, L’Equateur bénéficie de ressources naturelles abondantes et d'une riche diversité ethnique et culturelle. Ce pays à revenu intermédiaire connait un réel dynamisme économique, même si la pauvreté affecte encore un tiers de la population. L'Equateur se caractérise aussi par une agriculture à deux vitesses : un modèle dominant agricole exportateur aux impacts environnemental et social négatifs et une agriculture paysanne fondamentalement tournée vers l’alimentation du pays. Celle-ci fait face à des conditions particulièrement difficiles d’accès à la terre, à l’eau, au crédit ou aux marchés, et ne bénéficie pas toujours d’appuis significatifs de l’Etat.

Démontrer la pertinence et l'efficacité de l'agriculture paysanne

Depuis 1983, AVSF coopère avec les organisations paysannes et indigènes pour le développement d’innovations dans la gestion durable des ressources naturelles et des territoires ruraux, et une meilleure valorisation des produits paysans. En combinant des projets locaux d'appui à des organisations paysannes et leurs réseaux, et des travaux nationaux de recherche et formation, AVSF contribue à la formulation de politiques publiques de soutien à l'agriculture paysanne.

  • Les projets développés par AVSF ont permis de défendre l'accès aux ressources naturelles de familles paysannes et de consolider des modes de gestion et de production durables : 
  • Construction ou réhabilitation de plus de 10 systèmes d’irrigation traditionnels gérés par les communautés paysannes dans les Andes
  • Mise en place d’un modèle innovant de gestion concertée des ressources hydriques d’un bassin versant entre acteurs ruraux et urbains dans la province de Chimborazo
  • Soutien à la transition vers l’agroécologie et le bio de centaines d’exploitations familiales 
  • Formation de plus de 200 techniciens et promoteurs en gestion durable des écosystèmes d’altitude dans les Andes  
  • Formulation puis mise en œuvre par des communautés indiennes de plans d’aménagement et développement de leur territoire 
  • Formulation et validation par l’Etat d’une proposition de plan national d’irrigation et la formulation et discussion au sein de l’assemblée nationale d’une loi foncière portée par les organisations paysannes.

Les projets développés ont aussi permis une meilleure insertion des agricultures paysannes dans les marchés :  

  • Consolidation de plus de 10 organisations coopératives de producteurs de lait, fromage et fruits pour le marché local et de producteurs de quinoa et cacao pour le marché international dans le cadre du commerce équitable ;
  • Soutien à la création d’une direction nationale des circuits courts au sein du Ministère de l’agriculture équatorien et contribution à une meilleure reconnaissance par l’Etat des organisations de petits producteurs de commerce équitable.

Nos actions