Accompagner les paysans et paysannes ouest-africains dans la transition agroécologique avec des champs-écoles

Note de synthèse de l’évaluation des champs-écoles au Nord Togo

Auteur(s) : sous la direction de

Année : 2023

Domaine(s) d'expertise :

Partenaires : Ministère de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire ; Fonds Français pour l'Environnement Mondial ; RAFIA

Au Togo, dans la région des Savanes, AVSF et l’ONG RAFIA ont mis en œuvre le projet « Durabilité et Résilience de l’agriculture familiale dans la région des Savanes » pour contribuer à la transition agroécologique dans cette région. Le projet s’est notamment appuyé sur un dispositif d’accompagnement innovant : les champs-écoles (CE). L’enjeu de ce dispositif est de fournir des références techniques et socio-économiques sur des pratiques culturales agroécologiques adaptées à ce contexte, de renforcement des capacités d’accompagnement des agriculteurs-ices, mais également appuyer les actions collectives de ceux-ci. Ainsi, les CE ont été mis en œuvre dans le cadre de ce projet dans le but de co-concevoir puis de diffuser des pratiques agricoles durables, de faire émerger et valider des innovations qui s’adaptent aux contraintes des agriculteurs-ices, notamment socio-économiques, et dans le même temps de créer des références techniques pour le contexte local.

Cette note vise à présenter l’approche des champs-écoles ainsi que le bilan de l’évaluation de ces derniers par la description des changements de pratiques selon les agriculteurs-ices.

Participez au projet en soutenant AVSF

Ces publications pourraient vous intéresser

Retrouvez les dernières publications d'AVSF

Hors collection

2023, 

AVSF

Projets en relation avec les mêmes thèmes

Retrouvez les derniers projets d'AVSF

Filières équitables

Madagascar

Le projet FIOVANA appuie les producteurs et productrices et leurs groupements sur des filières agricoles locales et à l’export.

Agroécologie

Madagascar

Le projet DINAMICC vise à mettre en place d’un réseau de diffusion d’information météorologique construit de façon concertée entre les parties prenantes locales : producteurs des Hautes Terres, services déconcentrés de l’État et autres acteurs locaux concernés. L’objectif final est de fournir de l’information fiable aux producteurs et l’appui au choix d’itinéraires techniques culturaux adaptés et résilients au changement climatique.

Élevage et santé animale

Madagascar

Au sud de Madagascar, le projet MITYMA appuie 100 ménages très vulnérables, touchés par la sous-nutrition et la malnutrition, dans le développement d’activités agricoles génératrices de revenus (maraîchage, élevage de volailles et caprin).