Étude prospective sur les impacts de la croissance démographique

Cas de Madagascar

Auteur(s) : sous la direction de ,

Année : 2024

Domaine(s) d'expertise :

Partenaires : APDRA

Au rythme de la croissance démographique actuelle, Madagascar comptera plus de 50 millions d’habitants en 2043, selon le RGPH3.

Cette étude se fixe donc deux objectifs. D’abord, améliorer, pour les équipes des organisations du Groupe initiatives à Madagascar et quelques partenaires clés, la compréhension des effets de la croissance démographique. Puis renforcer l’interconnaissance des activités de chaque entité du Groupe initiatives à Madagascar ; estimer la pertinence et la robustesse des interventions des ONG du Groupe initiatives au prisme des effets attendus de la croissance démographique et amener une réflexion prospective sur les évolutions possibles de leurs cadres d’intervention, tenant compte de cette évolution démographique.

Trois thématiques clés ont été identifiées pendant les sessions d’échange et de réflexion interne au sein des membres du Groupe initiatives : la jeunesse, l’agroécologie et le foncier.

Ces sujets sont fréquemment abordés en lien avec les impacts de la croissance démographique à Madagascar et sont directement liés aux activités des membres du groupe. La jeunesse, pour profiter des avantages qu’offrent les jeunes compte tenu de sa proportion dans la population totale. L’agroécologie est mise en avant comme une approche clé pour améliorer la sécurité alimentaire et accroître la productivité dans un contexte de pression démographique, tout en préservant la fertilité des sols. Enfin, la question foncière est également soulignée en raison de son implication dans les fonds des problèmes des exploitations agricoles à Madagascar.

Participez au projet en soutenant AVSF

Ces publications pourraient vous intéresser

Retrouvez les dernières publications d'AVSF

Projets en relation avec les mêmes thèmes

Retrouvez les derniers projets d'AVSF

Filières équitables

Madagascar

Le projet FIOVANA appuie les producteurs et productrices et leurs groupements sur des filières agricoles locales et à l’export.

Elevage et santé animale

Madagascar

Le projet AFIFI Sud élevage appuie 13 associations de paysans multiplicateurs de semences et 10 groupements d’éleveurs caprins, soit plus 555 familles paysannes, pour une production agricole et animale performante et résiliente aux aléas climatiques.

Agroécologie

Madagascar

Le projet DINAMICC vise à mettre en place d’un réseau de diffusion d’information météorologique construit de façon concertée entre les parties prenantes locales : producteurs des Hautes Terres, services déconcentrés de l’État et autres acteurs locaux concernés. L’objectif final est de fournir de l’information fiable aux producteurs et l’appui au choix d’itinéraires techniques culturaux adaptés et résilients au changement climatique.