Étude d’impact sur les effets socio-économiques des cantines scolaires approvisionnées en circuits courts au Sénégal

Année : 2022

Domaine(s) d'expertise :

Les cantines scolaires, un outil de protection sociale efficace dont les effets socio-économiques restent à préciser

Au Sénégal, les cantines scolaires sont appréhendées par les pouvoirs publics avant tout comme « un moyen d’amélioration du rendement interne du système éducatif c’est-à-dire de réduire le taux d’absentéisme et d’abandon mais aussi d’améliorer les capacités cognitives des élèves. » (CRES, 2012).

Sur ces 15 dernières années, plusieurs programmes d’alimentation scolaire ont été mis en œuvre dans cette perspective tant par l’Etat, que le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) et des Organisations Non Gouvernementales (ONG. Counterpart, etc.). L’impact d’une partie de ces programmes sur la scolarisation et la santé des élèves a été évalué par le Consortium pour la Recherche Economique et Sociale (CRES, 2012; CRES, 20182). Selon le CRES, les cantines ont un impact positif et significatif sur le résultat des élèves, dès lors que certaines conditions sont réunies (effectif ne dépassant pas 40 élèves par classe, existence d’une association de parents d’élèves fonctionnelle), au point que « la généralisation des cantines scolaires peut être [perçue comme] un moyen efficace d’accélération des progrès vers une éducation de qualité pour tous ». Le CRES sou- ligne en outre que les cantines concourent à une « amélioration de l’état nutritionnel des élèves », soit à une augmentation de l’apport en calories, en protéines, en lipides et en glucides. En résumé, les cantines scolaires apparaissent comme un outil efficace de protection sociale, tout particulièrement pour les familles les plus modestes. 

Concernant l’impact sur le territoire, le CRES évoque des « impacts adverses sur l’économie locale » [de cantines] soutenues par des programmes qui mobilisent essen- tiellement des vivres importés ou non achetés sur le marché local». Toutefois, les effets socio-économiques des programmes d’alimentation scolaire n’ont pas à ce jour été caractérisés en détail, en particulier dans le cas d’un approvisionnement des cantines scolaires en cir- cuits courts. La présente synthèse entend combler cette lacune en exposant les résultats d’une étude des effets socioéconomiques d’un dispositif d’alimentation sco- laire alimenté en circuits courts mis en œuvre dans dix départements du Sénégal.

Participez au projet en soutenant AVSF

Ces publications pourraient vous intéresser

Retrouvez les dernières publications d'AVSF

Hors collection

2024, 

AVSF

Hors collection

2024, 

AVSF

Projets en relation avec les mêmes thèmes

Retrouvez les derniers projets d'AVSF

Filières équitables

Sénégal

Amélioration durable des conditions d’alimentation et de scolarisation dans six communes du département de Vélingara, grâce à des circuits courts alimentés en partie par des produits d’organisations paysannes locales.

Agroécologie

Madagascar

Le projet SANUVA vise à améliorer la production agricole, l’efficacité des services de proximité et un appui aux filières porteuses pour améliorer la nutrition des ménages paysans dans le Vakinankaratra (Antsirable).

Filières équitables

Madagascar

Le projet FIOVANA appuie les producteurs et productrices et leurs groupements sur des filières agricoles locales et à l’export.