Urgence Mongolie : aidez les éleveuses à surmonter les crises

Urgence Mongolie : aidons les éleveuses à surmonter les crises

En soutenant le projet Impact dès aujourd’hui, vous permettrez aux familles de renforcer leur résilience face aux crises.

Pour les familles d’éleveurs, l’été 2020 a été particulièrement rude.

En Mongolie, en plus de conditions climatiques extrêmes qui ont décimé les troupeaux et ravivé la pression sur les pâturages, la crise sanitaire mondiale a provoqué, au printemps 2020, le gel du secteur textile au moment même de la collecte du cachemire. Les prix de vente de la fibre brute ont chuté jusqu’à plus de 50% par rapport à l’année 2019, alors qu’elle constitue 70% en moyenne des revenus des éleveurs. Face à ce revers économique, nombre d’entre eux se sont surendettés pour répondre aux besoins financiers de leurs familles parmi lesquels, la scolarité des enfants pèse un poids important.

C’est dans ce contexte que les équipes d’AVSF ont mis en place des actions auprès de femmes des provinces du Khentii et de l’Arkhangai pour qu’elles puissent générer de nouveaux revenus pour leur famille tout en préservant leur environnement.

Dans ces communautés rurales très patriarcales, les femmes sont souvent cantonnées à la gestion du foyer et aux tâches domestiques. Elles souffrent d’un accès limité aux ressources productives, aux services financiers, à la propriété et sont peu impliquées dans les prises de décisions communautaires et collectives.

Pourtant, les femmes sont tout aussi concernées par les enjeux de transition et de résilience. Elle font partie intégrante de la solution pour lutter contre la pauvreté et mieux résister aux crises.

Alors que des solutions existent, cette année, ne les laissons pas retomber dans la pauvreté.

C’est pourquoi je vous demande aujourd’hui de faire un geste qui permettra de créer de l’emploi durable et de nouvelles sources de revenus pour 1700 ménages de ces contrées.

En faisant un don pour notre projet Impact, vous permettez à nos équipes de mettre en place des ateliers d’autonomisation pour les éleveuses mongoles. Elles pourront ainsi participer activement aux activités économiques et aux processus de décision.

Votre don permettra de déployer un dispositif d’assistance technique pour mieux vivre de l’activité d’élevage :
– en les aidant à gérer collectivement les pâturages et les points d’eau.
– en améliorant leurs connaissances sur la qualité des fibres et la traçabilité des productions.
– en les formant à des pratiques d’élevage (nutrition, santé, bien-être animal)
– en renforçant la gestion des coopératives impliquées en promouvant l’égalité de genre et des pratiques de production régénérantes et durables pour l’environnement.

Vous aiderez également ces femmes à diversifier davantage les revenus de leurs foyers grâce à des activités de maraîchage biologique sous serre bioclimatique.

Trouver des alternatives, modifier les perceptions et les pratiques demande du temps. 
Grâce à vous, la transition agroécologique démarre et l’espoir d’un monde plus résilient et solidaire renait.

Un grand merci pour votre générosité, 

Guillaume Touati
Coordinateur national AVSF en Mongolie

Projet(s)

en relation avec cette actualité

Participez au projet en soutenant AVSF

Actualités

Retrouvez les dernières actualités d'AVSF

 

Haïti est le premier producteur mondial de vétiver, dont l’huile essentielle extraite des racines est utilisée dans le secteur de la parfumerie. Le vétiver a de nombreux avantages : […]

Agroécologie

Le 1er mars 2024, AVSF organisait une table ronde au Salon international de l’agriculture à Paris sur le stand de Max Havelaar France au sujet des alternatives aux pesticides […]

 

    Isabelle Fiévet, Déléguée générale de la Fondation Bel, présente un projet soutenu par la Fondation contre la malnultrition infantile mené au Sénégal par AVSF.  Pourriez-vous présenter la […]

 

Younoussa BARRY, agronome sur le projet Thiellal au Sénégal, a mené une démarche participative de dialogue et d’expérimentations avec les populations qui les a amené à réduire les pesticides. […]